/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Une deuxième chance pour Éric Salvail?

Une deuxième chance pour Éric Salvail?
Photo compte twitter d’Alexandre Dignard

Coup d'oeil sur cet article

Depuis qu’un homme a posté sur Twitter un selfie de lui avec Éric Salvail, dans un bar de Québec, les rumeurs vont bon train.

Éric Salvail prépare-t-il son retour ? Est-il en train de tester la température de l’eau avant de plonger à nouveau dans la piscine bleu ciel du merveilleux monde du showbiz ?

Et vous, si vous croisiez Salvail à l’épicerie, vous prendriez-vous en photo avec lui ? Vous diriez-vous qu’après tout, il n’a jusqu’ici été accusé de rien au criminel ? Ou est-ce que les allégations le visant sont trop graves pour que vous passiez l’éponge ?

Et s’il revenait dans les médias, l’écouteriez-vous ?

EN MODE REPENTI

À Tout le monde en parle, récemment, Paul Arcand a laissé entendre que la porte était ouverte pour Éric Salvail, visé par des allégations d’inconduite sexuelle, s’il voulait se confier devant les caméras.

Il n’y a pas un journaliste au Québec qui dirait non à une entrevue avec Salvail. Mais j’avoue que cette histoire soulève beaucoup de questions. En voici quelques-unes...

Qu’est-ce que ça prendrait comme attitude­­ de la part de Salvail pour que les Québécois lui accordent leur pardon ?

Au Québec, on adore les repentants, les contrits, les autoflagellants, qui sortent les Kleenex, font trois chapelets, lâchent un « mea culpa » et promettent qu’ils ont changé et qu’on ne les y reprendra plus.

Joël Legendre (qui a commis des gestes qui n’ont rien à voir, on s’entend, avec ce qui est reproché à Salvail) a très bien joué ses cartes en mettant en scène sa rédemption sur le plateau de Pénélope McQuade et Jean-Luc Mongrain.

Si, dans sa première entrevue, Éric Salvail affirmait qu’il est allé en thérapie, qu’il a confronté ses démons, qu’il n’est plus le même homme, et qu’il s’excuse profondément auprès de ses présumées victimes, serait-ce suffisant pour avoir votre pardon ?

Si Salvail pleure, allez-vous être ému ou choqué ?

Autre question : comment se sentiraient ceux et celles qui ont eu le courage de le dénoncer en voyant qu’on déroule ainsi le tapis rouge devant lui, juste parce qu’il a été une vedette omniprésente ?

Est-ce qu’on se bousculerait pour faire une entrevue avec un chauffeur d’autobus ou un chômeur visé par des allégations d’inconduite sexuelle ?

LES BEAUX MALAISES

Permettez-moi d’étendre la discussion...

Si Jian Ghomeshi anime une émission de radio demain matin, allez-vous l’écouter ? Après tout, la question de savoir s’il a ou non « payé sa dette à la société » ne se pose même pas : il n’a même pas été trouvé coupable de quoi que ce soit.

Mais est-ce que les témoignages entendus au procès sont suffisants pour vous ôter à tout jamais l’envie de « fréquenter » cet homme, même virtuellement ?

Guy Cloutier a « payé sa dette à la société » en faisant de la prison pour ses agressions sur Nathalie Simard et une autre victime.

Seriez-vous à l’aise de travailler pour une compagnie où vous devriez côtoyer Guy Cloutier au quotidien ? Lui sourire, lui serrer la main ?

En terminant, une question tout à fait hypothétique...

Admettons que le DPCP ne dépose aucune accusation contre Gilbert Rozon.

S’il n’est accusé de rien (au criminel), seriez-vous prêt à lui donner une deuxième chance ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.