/auto/news
Navigation

Le déclin de la transmission manuelle se poursuit

Transmission manuelle
stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

La popularité de la transmission manuelle est en chute libre chez les automobilistes nord-américains.

Selon le site de vente automobile américain CarMax, un maigre 3,7% des véhicules vendus par l’organisme au cours de la dernière année était équipé d’une troisième pédale.

 

À lire aussi: Repose en paix, transmission manuelle

À lire aussi: Éloge de l’excellente boîte manuelle

 

Il s’agit d’un nouveau record de médiocrité pour la boîte manuelle, qui représentait pourtant une part importante des ventes il n’y a pas si longtemps. En 1995, 26,8% des voitures vendues via CarMax étaient équipées d’une transmission manuelle. Ce chiffre a fondu comme neige au soleil au cours des 10 années qui ont suivi, atteignant la barre symbolique des 10% en 2004.

Aujourd’hui, CarMax vend davantage de voitures équipées d’un toit ouvrant panoramique ou de détecteurs d’angles morts que de modèles à transmission manuelle.

Transmission manuelle
CarMax

 

Et chez nous?

Au Canada, les statistiques ne sont guère plus reluisantes. En 2015, environ 3,6% des voitures neuves vendues au pays faisaient appel à une transmission manuelle. Comme chez nos voisins, la boîte automatique domine largement.

Selon IHS Automotive, le nombre de modèles proposant une telle transmission a d’ailleurs chuté lui aussi, passant de 35% en 1980 à environ 9% aujourd’hui sur le marché canadien.

Si les modèles compacts les plus populaires comme la Honda Civic, la Toyota Corolla et la Hyundai Elantra continuent d’offrir la boîte manuelle, les petits VUS l’ont tour à tour abandonnée. Le Nissan Rogue, le Honda CR-V ou le Toyota RAV4, entre autres, ne sont désormais disponibles qu’avec une configuration automatique.

Les marques de luxe délaissent elles aussi peu à peu la transmission manuelle. Chez Audi, aucun modèle vendu sur le marché canadien ne l’offrira à partir de 2019. Même son de cloche chez Mercedes-Benz. Du côté de BMW, on a récemment confirmé que la nouvelle génération de la Série 3 n’allait être offerte qu’avec une transmission automatique.

Heureusement pour les amateurs de conduite manuelle, certains modèles plus sportifs refusent d’abandonner leur histoire avec la transmission manuelle. De la petite Mazda MX-5 à la grosse Dodge Challenger, il y a encore une demande pour une troisième pédale. Une petite demande, mais une demande quand même!

Certaines versions davantage orientées vers la conduite sportive continuent même de bouder la transmission automatique, carrément. La Honda Civic Type R, la Subaru WRX STI ou la Ford Mustang Bullitt, pour ne nommer que celles-là, sont offertes exclusivement avec une transmission manuelle.

La transmission manuelle n’est pas morte, mais ses heures de gloire sont certainement derrière elle, du moins en Amérique du Nord. Reste à voir si la mince demande qui subsiste suffira à la garder en vie.