/news/currentevents
Navigation

[PHOTOS/VIDÉO] Le Robin de la viande des bois vandalisé

Le chasseur dit n’avoir reçu aucune menace en 14 ans

[PHOTOS/VIDÉO] Le Robin de la viande des bois vandalisé
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Celui que l’on surnomme le Robin de la viande des bois en Gaspésie, parce qu’il remet des centaines de paquets de viande aux démunis, a vu sa roulotte de chasse être vandalisée par de la machinerie forestière.

«C’est un geste gratuit et lâche», dit Jonathan Bélanger. Il a appris que sa roulotte avait été détruite par de la machinerie, à deux jours de l’ouverture de la chasse à l’original en Gaspésie.

«Je n’ai aucune idée si c’est une guerre de territoire. Mais je chasse là depuis 14 ans et je n’ai jamais eu de menace», ajoute-t-il.

Sa roulotte se trouvait sur des terres publiques près des monts des Chic-Chocs, en Gaspésie. C’est une connaissance qui l’a contacté après avoir vu les dégâts sur sa roulotte, mercredi.

«Il aurait pu y avoir quelqu’un à l’intérieur, un ami que j’aurais laissé là sans voiture pour y dormir. Il serait mort», ajoute M. Bélanger.

Selon toute vraisemblance, le ou les vandales ont utilisé de la machinerie forestière laissée à environ 300 mètres de sa roulotte le matin même par une compagnie qui faisait des travaux dans le secteur. Les clefs se trouvaient à l’intérieur de l’équipement.

[PHOTOS/VIDÉO] Le Robin de la viande des bois vandalisé
Photo courtoisie

Jonathan Bélanger ajoute qu’autant le passant que les employés de la forestière, qui ont retrouvé leur machinerie sur la roulotte, ont appelé la police.

Voyage dans le sud

«C’est mon voyage dans le sud d’aller chasser», déplore Jonathan Bélanger.

«En plus j’étais assuré pour le feu et les vols, mais pas pour le vandalisme», a dit le chasseur, connu dans la Baie-des-Chaleurs pour organiser la remise de centaines de paquets de viandes de chasse aux démunis.

Ses pertes sont estimées à 2500 $. Après avoir placé une vidéo en ligne sur Facebook pour dénoncer les gestes commis, on lui a offert une dizaine de roulottes pour remplacer la sienne. C’est finalement son père, qui en a acheté une pour la pêche, qui lui a offert son équipement pour le début de la chasse prévu samedi.

L’acte de vandalisme n’empêchera pas le Robin de la viande des bois d’organiser encore une fois la remise de viande au mois de décembre.