/sports/fighting
Navigation

La tornade Akhmedov

Coup d'oeil sur cet article

Il y a eu une tempête en sous-carte du gala d’EOTM. Elle a eu pour nom Saddridin Akhmedov.

Le protégé de l’équipe de Marc Ramsay (4-0, 4 K.-O.) a poursuivi son travail de démolition depuis son arrivée au Québec. Il a conservé sa fiche immaculée chez les professionnels en l’emportant par knock-out contre le Mexicain Jesus Javier Mendoza (7-6-1, 6 K.-O.). Encore une fois, il a été rapide et puissant dans sa courte prestation.

« J’aurais aimé faire les quatre rounds, a indiqué Akhmedov. Je peux maintenant m’attaquer aux duels de six et de huit assauts, mais je n’ai pas l’intention de brûler les étapes.

« Malgré ce qui est arrivé avec le changement d’entraîneur durant mon camp, je n’ai pas été affecté. J’espère que je vais pouvoir poursuivre ma route avec Marc Ramsay et son équipe. J’ai aimé pouvoir m’entraîner avec des boxeurs de l’élite. Ça m’a servi de motivation. »

Clavel demeure invaincue

Kim Clavel (4-0. 1 K.-O) est demeurée invaincue chez les professionnelles après un gain par décision unanime devant la Mexicaine Cynthia Martinez (4-3, 1 K.-O.). La Québécoise a livré une performance solide et elle n’a jamais été inquiétée par son adversaire.

« J’ai pu appliquer les choses que j’ai travaillées durant mes séances d’entraînement, a souligné Clavel au terme de son combat. J’ai pu dicter l’allure de l’affrontement comme je le souhaitais.

« Même si je lui ai fait mal à quelques reprises, je devais faire attention, car elle m’a touchée aussi. J’ai atteint mes objectifs dans cet affrontement. »

Clavel aura son premier duel de six rounds à sa prochaine présence dans le ring. Elle s’attend à avoir une adversaire avec plus d’expérience entre les mains.

Autres combats

Dans le premier combat de la soirée, le nouveau venu chez EOTM, Aratyun Avetisyan (11-0, 7 K.-O.) n’a fait qu’une bouchée de Mauricio Barragan (17-5, 10 K.-O.). Il a fini le combat avec une belle combinaison à la tête.

Quelques minutes plus tard, Ablaikhan Khussainov (9-0, 6 K.-O.) a livré un court, mais furieux combat. Le protégé d’EOTM a reçu quelques coups dans le premier round avant de se mettre en marche au deuxième. Il a battu le Mexicain Jesus Laguna (22-13, 19 K.-O.) par knock-out.

Khussainov a mis un terme à l’affrontement avec une belle main gauche au corps. Laguna n’a jamais été capable de se relever après cette frappe.

Puis, François Pratte (8-0) a remporté un autre combat par décision unanime. Il a battu Oscar Mata (7-4-1, 2 K.-O.) après un duel de six rounds.