/news/cannabis
Navigation

Légalisation du cannabis: des changements à l'unité canine de la police de Winnipeg

Edmonton, Alberta  Le constable Darren Smith et son chien policier Cora se préparent pour le retour au travail de Cora ce matin au poste de police dEdmonton. Cora a été blessé en devoir lors dun appel le 28 décembre dernier alors quelle a été fr...
Photo d'archives, Candide Ward

Coup d'oeil sur cet article

WINNIPEG, Manitoba – Les chiens de l’unité canine de la police de Winnipeg, au Manitoba, ne seront plus entraînés à détecter du cannabis en raison de la légalisation de la drogue douce à compter de mercredi au Canada.

«Les choses vont changer un peu la semaine prochaine», a confié le policier Dan Papetti, en entrevue à CTV News.

Les chiens de l’unité canine ne seront pas pour autant inutiles, car ils continueront à détecter plusieurs autres types de drogues et même des explosifs.

«Ces chiens, ils veulent travailler», a ajouté M. Papetti alors qu’il s’entraînait avec Rane, un chien vétéran de la police de Winnipeg qui peut justement détecter une foule de trucs différents, dont du cannabis.

Alors que le cannabis sera légalisé à des fins récréatives dans quelques jours à peine, son travail va quelque peu changer.

«Nous ne voulons pas nous retrouver dans une situation où un chien dressé indique une odeur qui pourrait être légale», a dit le sergent Shawn Lowry, coordonnateur de l’unité canine de la police de Winnipeg.

«Nous ne voulons pas que ces problèmes se posent plus tard devant les tribunaux», a-t-il ajouté.