/entertainment
Navigation

Benoît Dutrizac pas «rouillé»

L’animateur a donné le coup d’envoi de QUB radio lundi matin

Benoît Dutrizac
Photo d'archives Benoît Dutrizac

Coup d'oeil sur cet article

C’est un Benoît Dutrizac fébrile et en pleine forme qui a donné le coup d’envoi de la nouvelle radio numérique QUB radio, lundi matin, avec l’émission Dutrizac de 6 à 9. Cette première journée réussie n’a connu que peu de pépins techniques.

« Bonjour tout le monde ! Bienvenue à QUB radio, la nouvelle radio numérique au Québec », a lancé Benoît Dutrizac à six heures tapant, lundi matin. Pour l’ancien animateur vedette du 98,5 FM Montréal, il s’agissait d’un retour au micro après 18 mois d’absence.

Et cette pause des ondes n’a pas du tout paru. C’est le même Dutrizac frondeur et direct, mais aussi un peu plus relax, qui a animé cette première émission. Au bout du fil avec Le Journal, quelques heures plus tard, l’animateur a confié ne pas s’être senti « rouillé ».

« Il ne faut pas être trop rigide dans la façon de s’autoévaluer. Il faut qu’on se donne une chance. Dans les circonstances, je suis assez content de cette première émission. C’est loin d’être parfait, mais on est sur la bonne voie. »

Parmi ses invités lundi, Benoît Dutrizac a frappé fort en recevant l’entrepreneur Lino Zambito, pour parler du livre Le monarque, coécrit par Sarah-Maude Lefebvre et Jean-Louis Fortin, tous deux de notre Bureau d’enquête. L’an dernier, c’est une entrevue de Dutrizac avec Zambito, sur les ondes du 98,5 FM, qui aurait causé le renvoi de l’animateur de la station.

Que l’actualité offre à Dutrizac la possibilité de s’entretenir à nouveau avec l’ancien témoin vedette de la commission Charbonneau était une belle coïncidence. Questionné à savoir s’il s’agissait aussi d’un pied de nez à son ancien employeur, Cogeco, l’animateur a répondu par l’affirmative en riant.

Petits problèmes sonores

Durant l’émission, même si la qualité audio était excellente, on pouvait souvent entendre des gens parler à l’extérieur du studio, durant les entrevues. Il faudra que l’équipe de QUB radio s’assure de demeurer silencieuse durant les enregistrements ou qu’elle insonorise davantage son studio.

Il a aussi fallu patienter quelques heures après la fin de la diffusion de Dutrizac de 6 à 9 pour qu’elle soit rendue accessible en format balado sur le site qub.radio et les autres plateformes de diffusion.

Au moment d’écrire ces lignes, qub.radio n’était pas encore diffusée sur l’application mobile TuneIn. Le dossier, en attente d’approbation, devrait être réglé rapidement.