/news/cannabis
Navigation

Cannabis: les parents semblent en déni

Coup d'oeil sur cet article

Environ 90 % des parents ayant des enfants de 11 à 16 ans jugent improbable que leur jeune ait consommé du cannabis, selon un sondage Léger mené pour la Fondation Jean Lapointe.

«La donnée selon laquelle 90 % des parents croient improbable que leurs jeunes aient consommé du cannabis nous a étonnés, car nous savons que la réalité est tout autre. Selon le rapport de l'Institut de la statistique du Québec, 22,9 % des élèves du secondaire ont consommé du cannabis dans les 12 derniers mois», a mentionné Anne Elizabeth Lapointe, directrice générale du volet prévention de la Maison Jean Lapointe, par communiqué.

Environ 67 % des parents interrogés «croient improbable que leur enfant se soit déjà fait offrir du cannabis», tandis que 91 % d’entre eux estiment qu’ils «sauraient reconnaître les signes que leur enfant a consommé».

La légalisation de la marijuana inquiète 75 % des parents, dont 36 % sont très inquiets.

«En tant que parent, la légalisation du cannabis est le moment idéal pour ouvrir la discussion sur le cannabis avec son adolescent», estime toutefois Anne Elizabeth Lapointe.

Parmi les 500 parents sondés, environ la moitié croient que leur enfant ne leur parlerait pas spontanément de leur consommation avec eux.