/finance/business
Navigation

L’Oréal rajeunit son siège canadien en s’inspirant de la Silicon Valley

Le géant français des cosmétiques fête ses 60 ans au pays

Frank Kollmar
Photo Pierre-Paul Poulin L’Allemand Frank Kollmar dirige L’Oréal Canada depuis 2014. 

Coup d'oeil sur cet article

C’est en Californie que les patrons de L’Oréal Canada ont trouvé les bonnes idées pour rajeunir leur siège social montréalais, l’un des plus importants pour une société étrangère au Québec.

Il y a près de deux ans, le PDG de la filiale canadienne du géant français des cosmétiques, Frank Kollmar, a visité avec des collègues les quartiers généraux de Google, Facebook, Airbnb et LinkedIn.

Il en est revenu avec la conviction qu’il fallait abattre des murs et en finir avec les bureaux fermés, y compris pour lui-même.

De l’Ontario au Québec

« Je travaille au sein des équipes, c’est stimulant, explique-t-il au Journal. Je n’ai pas besoin d’un bureau à part. »

L’Oréal fête cette année 60 ans de présence au Canada. Fondée sous le nom de Cosmair Canada en 1958 à Hamilton, en Ontario, L’Oréal Canada a déménagé son siège social à Montréal en 1967.

L’année suivante, elle a ouvert une usine à St-Laurent.

Il y a 15 ans, L’Oréal Canada a établi son siège social dans l’ancien magasin Eaton, au centre-ville de Montréal.

« Ça nous rappelle qu’il faut toujours se réinventer pour ne pas devenir obsolètes ! » glousse M. Kollmar, un Allemand qui vit à Montréal depuis plusieurs années.

Attractivité de Montréal

Après consultation avec la haute direction parisienne, L’Oréal Canada a décidé de renouveler son bail pour 10 ans avec le propriétaire des lieux, Ivanhoé Cambridge, filiale de la Caisse de dépôt et placement. Pas moins de 500 personnes travaillent au siège social.

L’Oréal a notamment choisi de rester à Montréal parce qu’il est relativement facile d’y attirer des professionnels de partout au pays.

« Pour gagner au Canada, nous avons besoin d’une bonne représentativité [des régions du pays] parmi nos employés », souligne Frank Kollmar.

Les espaces réaménagés comprennent notamment une « grande place » pouvant accueillir 500 personnes, un café, une académie de coiffure, un centre de test pour les produits de coloration, une « fabrique de contenu » pour les médias sociaux et une boutique pour les employés.

Le Canada fait partie des 10 pays les plus importants dans le monde pour L’Oréal. Les revenus de l’entreprise sont passés d’un million de dollars en 1968 à 100 millions en 1987 ; ils dépassaient le milliard l’an dernier.

L’Oréal Canada en chiffres

  • 1300 employés, dont 900 au Québec
  • 39 marques
  • 63 % des cadres sont des femmes
  • 1,2 milliard $ de chiffre d’affaires
  • 215 millions de produits fabriqués en 2018
  • 94 % de la production est exportée aux États-Unis