/entertainment/celebrities
Navigation

Mahée Paiement: «ma carrière n’est pas finie»

Mahée Paiement exprime le souhait de retourner devant la caméra

Mahée Paiement lève le voile sur différents moments de son parcours de comédienne, de femme d’affaires et de maman dans son premier livre, Le tourbillon de la vie.
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean Mahée Paiement lève le voile sur différents moments de son parcours de comédienne, de femme d’affaires et de maman dans son premier livre, Le tourbillon de la vie.

Coup d'oeil sur cet article

Mahée Paiement s’est faite plus discrète à l’écran au cours des dernières années. Mais après avoir pris un pas de recul pour fonder une famille et une entreprise, elle désire remettre ses souliers d’actrice.

« Ma carrière n’est pas finie. Je sais qu’il me reste encore de beaux rôles à défendre », confie Mahée Paiement, rencontrée en marge du lancement de son premier livre, Le tourbillon de la vie, qui arrive en librairie jeudi.

La comédienne de 42 ans est dans l’œil public depuis qu’elle est apparue dans Bach et Bottine, il y a plus de 30 ans. Mais la petite Fanny du Conte pour tous d’André Melançon a bien grandi. Et le processus n’a pas toujours été facile.

« J’ai arrêté quelques années parce que je n’avais plus de plaisir à être comédienne. J’avais envie de vivre une vie normale d’adolescente », se souvient Mahée Paiement, qui revient en détail sur cette période dans son bouquin.

Outre son parcours professionnel, depuis Bach et Bottine à son retour au petit écran dans la série Demain des hommes, actuellement en ondes à Radio-Canada, la comédienne utilise la tribune que lui a confiée la maison d’édition Michel Lafon pour répondre à une question qui revient régulièrement quand elle rencontre ses fans.

« J’ai de l’aide »

Comment fait-elle pour diriger une entreprise et élever ses enfants tout en menant une carrière de comédienne ? La réponse est étonnamment simple. « J’ai de l’aide ! » s’exclame-t-elle.

« On est dans une ère où, surtout avec Instagram, tout a l’air facile pour tout le monde. On vend du rêve. Pourtant, je ne le cache pas : ça m’arrive d’échapper des balles, et c’est la vie. J’en fais beaucoup, mais comme tout le monde, je ne suis pas capable de tout faire toute seule, alors je demande de l’aide. Et c’est correct. »

Dans sa biographie, Mahée Paiement revient également sur cette fameuse campagne visant à promouvoir l’allaitement qui l’avait placée au cœur d’une controverse en 2012. « Je savais qu’il fallait que je revienne là-dessus, souffle-t-elle. Ç’a tellement brassé. Un vrai tsunami. »

Une controverse glamour

On y apprend, entre autres, que son conjoint a eu un moment d’hésitation avant de mettre en ligne les images de Mahée Paiement allaitant dans une robe de soirée, accompagnées du slogan « Allaiter, c’est glamour ». Une mise au point s’était alors imposée afin de clarifier ses intentions qui, insiste-t-elle, avaient simplement été mal comprises.

« Cette période-là n’a pas été facile, mais j’ai toujours assumé. Et quand j’ai expliqué ma démarche, tout est rentré dans l’ordre. Alors, finalement, c’était une tempête dans un verre... de lait ! » lance la principale intéressée en riant.


♦ Le livre Le tourbillon de la vie, en librairie dès jeudi.