/opinion/columnists
Navigation

Pour le port des signes religieux ostentatoires

rosario nelle mani di una persona anziana main chapelet religion soeur prière
photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

***Cette chronique est le coup de cœur de la rédaction

Écoutez les réactions de Lise Ravary au sujet de cette chronique à partir de 42m05s

 

Le crucifix à l’Assemblée nationale n’empêche pas les politiciens de passer des lois qui iraient à l’encontre des doctrines de la religion catholique, comme, par exemple, avec l’avortement.

Alors je ne vois pas comment une personne portant des signes religieux ostentatoires ne pourrait pas efficacement exercer son travail.

Notre société n’est pas laïque, elle est multiculturelle, donc cela va de soi que ses représentants le soient aussi. C’est l’État, en fait, qui se doit d’être laïque. En quoi une personne ayant des croyances religieuses et qui les expose par l’entremise de signes ostentatoires ne peut pas aussi bien exercer ses fonctions qu’une personne qui laisse ses signes religieux à la maison?

Un juge qui ne porte pas son turban dans l’exercice de ses fonctions ne cessera pas subitement de croire en ses valeurs. Une policière qui laisse son voile à la maison pour faire son travail n’aura pas moins foi en ses croyances. Ce n’est pas en reléguant la religion et les différences dans les sphères intimes, à la maison, et en créant un tabou autour de la religion qu’il y aura plus de tolérance, bien au contraire.

J’entends souvent aussi plusieurs personnes argumenter que les religions, comme celle de l’islam, forcent les femmes à se vêtir d’une certaine façon. Pourtant, en interdisant le port de signes religieux pour les personnes en position d’autorité, le gouvernement tente de faire la même chose, simplement à l’inverse. Il dicte à sa population quoi porter ou ne pas porter et je n’ose penser à ce qu’il pourrait nous dicter ensuite. Notre corps nous appartient, il ne revient pas à l’État de décider comment nous l’habillons.

Je vous invite donc à vous poser une question: Prenez deux personnes aux croyances religieuses identiques qui font exactement le même travail avec la même rigueur, assiduité et compétence, mais l’une porte des signes religieux ostentatoires et l’autre non, quelle est la différence? N'avons-nous pas autre chose de plus important dont nous préoccuper que l’habillement d’un faible pourcentage de la population?


Mentors X Novices - lundis et jeudis en baladodiffusion sur qub.radio
Les Novices : l’émission - samedis matins de 10h à 11h sur qub.radio
Les chroniques écrites – sur les sites du Journal de Montréal et du Journal de Québec et dans les journaux