/24m
Navigation

Espace Thèsez-Vous : rompre avec la procrastination

Espace Thèsez-Vous : rompre avec la procrastination
Page Facebook Thèsez-Vous?

Coup d'oeil sur cet article

Un espace dont la mission est de faciliter au maximum la lourde tâche qu’est la rédaction d’un mémoire de maitrise ou d’une thèse de doctorat a ouvert ses portes jeudi dans le quartier Villeray.

Pantoufles aux pieds, des étudiants universitaires de deuxième et troisième cycles de tous programmes confondus tapent avidement sur leurs claviers à l’espace Thèsez-Vous. À l’abri de toutes distractions, ils rédigent leurs mémoires ou leurs thèses en suivant un horaire chronométré.

« La tâche de la rédaction, c’est une des tâches intellectuelles les plus difficiles à réaliser, confie la cofondatrice de l’organisme à but non lucratif Thèsez-Vous, Émilie Tremblay-Wragg. Dans notre semaine, c’est beaucoup plus facile de répondre à des courriels, de faire nos tâches d’assistants de recherche ou de planifier des cours. On intervient à ce moment-là et on dit : "venez chez nous pour juste écrire et ne vous sentez pas coupable de le faire". »

Technique « Pomodoro »

L’espace, situé au 7640, rue Lajeunesse, vient d’ouvrir, mais Thèsez-Vous aide les étudiants à mener à bien leurs objectifs depuis 2015 en organisant des retraites de rédaction à travers le Québec.

Dans les lieux les plus enchanteurs des Laurentides, de Charlevoix ou encore du Saguenay-Lac-Saint-Jean, des groupes d’étudiants s’évadent pendant trois jours pour se concentrer sur leur rédaction. Ils y suivent la technique de gestion du temps « Pomodoro », laquelle consiste en trois ou quatre périodes de 50 minutes de concentration, entrecoupées de pauses de 10 minutes.

Les participants sont invités à inscrire sur un « post-it » les tâches qu’ils souhaitent réaliser, à garder un calepin à portée de main pour y noter leurs pensées parasites et à profiter des pauses pour socialiser entre eux.

La même approche a été adoptée à l’espace Thèsez-Vous, qui peut accueillir près de 50 personnes.

Conditions favorables

« Au-delà de réduire la procrastination, l’idée c’est aussi de réduire le sentiment d’isolement qui est relié à la rédaction, fait valoir la coordonnatrice à Thèsez-Vous, Annie-Pier Bureau. Quand ils sont seuls à la maison, [les étudiants] vont avoir beaucoup plus de difficultés à se mettre à la rédaction que s’ils sont dans un environnement où ils voient d’autres personnes travailler. »

Les cafés peuvent être des lieux intéressants pour contrer l’isolement, dit-elle, mais les distractions y sont nombreuses. Les bibliothèques, à l’inverse, offrent la tranquillité, mais on s’y sent davantage isolés.

L’espace Thèsez-Vous, quant à lui, offre aux étudiants un minimum de distractions, ainsi qu’un environnement paisible, lumineux et confortable. Il est également fortement suggéré de laisser son cellulaire de côté.

« On pense qu’on est capable de travailler en mode multitâche à l’infini, alors que ce n’est pas réaliste de travailler comme ça. On a un sentiment de flou et d’éparpillement à la fin de la journée, souligne Mme Bureau. Alors la déconnexion fait vraiment partie de l’approche pour se concentrer sur l’objectif qu’on s’est fixé. »

L’espace Thèsez-Vous est ouvert du lundi au samedi, à compter de 8h. Des frais de 5 $ par tranche de quatre heures sont demandés.