/sports/fighting
Navigation

Le nom de Jean Pascal était le deuxième sur la liste de Dmitry Bivol

Coup d'oeil sur cet article

Jean Pascal affrontera le champion WBA des mi-lourds, Dmitry Bivol, le 24 novembre à Atlantic City, pour ce qui sera le dernier combat de boxe retransmis au réseau HBO.

Il s’agit possiblement de la dernière chance pour le Lavallois de devenir champion du monde avant d’accrocher ses gants et tel est son rêve.

Selon son entraîneur, Stéphane Larouche, Pascal pourrait être avantagé dans ce combat.

«On a affaire au boxeur le plus habile et le plus talentueux, mais aussi au cogneur le moins puissant. Bivol est certainement moins bon qu’il le sera dans un an», a averti l’entraîneur aguerri à l’émission de la chaîne TVA Sports «Les Partants», jeudi.

«Jean a les atouts pour déranger un jeune comme ça. Il est extrêmement robuste et on arrive avec une dose incalculable d’expérience. Il a un menton d’acier, on a eu la preuve plusieurs fois. [...] Il a les couilles grosses comme la terre, comme vous savez!»

D’après Larouche, Pascal «était numéro 2 sur la liste» du Russe, qui est un jeune champion en pleine ascension depuis qu’il détient le titre.

À sa dernière sortie, le 20 juillet, Pascal (33-5-1, 20 K.-O.) a vaincu le Québécois Steve Bossé par K.-O. technique.

Quant à Bivol (14-0-0, 11 K.-O.), il a battu par décision unanime des juges Isaac Chilemba (25-5-2, 10 K.-O.) à son plus récent combat, le 4 août.

«Si on arrive bien aiguisé, c’est certainement Jean Pascal qui peut causer une surprise.»

Pour Larouche, qui était autrefois l'entraîneur de Lucian Bute, la relation avec Pascal est à son meilleur et il souhaite le voir triompher.

«Ce combat arrive au bon moment.»

Pascal avait été un des candidats pour affronter le Russe en sous-carte du duel Kovalev-Alvarez, le 4 août à Atlantic City. Toutefois, l’ancien champion WBC des mi-lourds avait dû décliner, car il avait déjà un duel contre Bossé au menu.