/news/politics
Navigation

Amiante: la ministre Bibeau défend la décision d'investir dans l'élimination des résidus miniers

Amiante: la ministre Bibeau défend la décision d'investir dans l'élimination des résidus miniers
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Ottawa ne fait pas preuve d'incohérence au lendemain de son annonce de bannir l'usage de l'amiante et la vente de produits qui en contiennent.

C'est plutôt le contraire, a dit vendredi Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international.

Le gouvernement fédéral a annoncé une aide financière de 12 millions $ pour la construction d'une usine de transformation de résidus miniers en lingots de magnésium.

«On détruit l'amiante, on ne la produit pas. En investissant dans l'élimination des résidus miniers, on règle un problème environnemental, en plus de générer la création d'emplois dans une région où l'économie tourne au ralenti», a insisté Mme Bibeau.

Pour l'instant, la direction de la Santé publique de l'Estrie peut difficilement se prononcer sur le projet.

Le marché du magnésium ne cesse de croître.

Il n'existe qu'une seule autre usine qui en produit en Amérique du Nord.