/sports/hockey/canadien
Navigation

Un point gaspillé

Le CH s’incline 4 à 3 en prolongation face aux Sénateurs

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Claude Julien l’avait dit avant la rencontre. Le Canadien ne devait surtout pas faire l’erreur de croire à un match facile contre les Sénateurs, une équipe qui joue avec énormément de cœur en ce début de saison. Le message n’avait rien d’anodin.

Malgré l’avertissement de Julien, le CH a connu un rare ralentissement cette année. Les Sénateurs ont surmonté un retard de deux buts pour l’emporter 4 à 3 en prolongation, samedi, au Centre Canadian Tire.

Mark Stone a couronné la remontée des hommes de Guy Boucher en déjouant Carey Price d’un puissant tir frappé à 2 min 30 s de la prolongation. Stone a été au cœur de cette victoire avec deux buts et une passe.

« C’était près d’un tir parfait, a admis Price. Stone est un bon joueur et il peut décocher de puissantes frappes. Il se retrouvait dans une bonne position. Je préfère lui donner le crédit. »

Une seule bonne période

Il y avait un sentiment généralisé dans le petit vestiaire de l’équipe adverse après la rencontre. Le Tricolore a causé sa propre perte en levant le pied de sur la pédale après 20 minutes où c’était 3 à 1 au tableau indicateur.

« Nous avons l’impression que nous venons de perdre un point, a reconnu Price. La deuxième période nous a fait mal. Mais je n’ai pas de réponse pour expliquer notre rendement après la première. »

« Les Sénateurs ont travaillé très fort et ils ont mieux joué que nous après la première période, a renchéri le centre Phillip Danault. Ils ont gagné plus leurs batailles. Ça fait une grosse différence. Je ne pense pas que nous avons pris les Sens à la légère, mais ils ont mieux joué que nous. Pour gagner dans la LNH, tu dois jouer 60 bonnes minutes, pas juste 20. »

En prolongation, Danault a perdu une mise en jeu contre Matt Duchene quelques secondes avant le but décisif.

« Je n’ai pas trop cette mise en jeu sur le cœur, ça fait partie d’un match, a répliqué le Québécois. Si je devais avoir sur le cœur toutes les mises en jeu, ma vie n’irait pas bien. C’était une grosse mise en jeu, mais pas l’unique facteur d’une défaite. »

Danault n’a pas à rougir de sa prestation face aux Sénateurs. En plus de marquer son premier but de la saison en première période, il a terminé le match avec cinq tirs en direction de Craig Anderson.

Encore une fois, Danault, Tomas Tatar et Brendan Gallagher ont joué avec beaucoup d’énergie. Gallagher a fait perdre patience à plusieurs reprises aux défenseurs Ben Harpur et Mark Borowiecki grâce à son échec avant.

Sur le premier but du match, Gallagher a empêché Anderson de bien voir la rondelle sur un tir de Max Domi. Une fois la rondelle dans le but, le numéro 11 a reçu un coup de poing en plein visage d’Harpur. Il a répliqué avec son fameux sourire. Une belle preuve de contrôle et de caractère.

Une marque qui attendra

Price devra attendre encore quelques jours avant de rattraper Patrick Roy au deuxième rang de l’histoire de l’équipe pour les victoires. Il a toujours 288 gains derrière la cravate, un de moins que Roy.

« Je n’ai pas pensé une seule seconde à cette marque durant la rencontre, a mentionné le numéro 31. J’y ai pensé avant notre arrivée à l’aréna, mais c’est tout. »

Assez discret face aux Blues, Jesperi Kotkaniemi a rebondi avec un très fort match contre la bande à Guy Boucher. Le Finlandais de 18 ans a obtenu une passe sur le quatrième but de l’année de Paul Byron. Au-delà de ce point, il a généré plusieurs chances de marquer grâce à de petites passes précises en fond de territoire.

Joel Armia a aussi connu une bonne soirée au sein de ce troisième trio. Le CH (4-1-2) jouera son prochain match, mardi, contre les Flames de Calgary à Montréal.

+
Kotkaniemi
Jesperi Kotkaniemi a joué un fort match face aux Sénateurs. En prolongation, il est même venu à la défense de Carey Price en repoussant Colin White.
-
Alzner
Karl Alzner était en uniforme pour une deuxième rencontre d'affilée. Mais il risque de perdre son poste. Il a commis un gros revirement sur le premier but des Sens.
3
P
4
Première période
1-Mon: Max Domi (2) (Drouin, Petry)AN-3:40 2-Mon: Phillip Danault (1) (Byron, Lehkonen)4:05 3-Ott: Mark Stone (3) (Tierney)7:14 4-Mon: Paul Byron (4) (Armia, Kotkaniemi)16:07
Punitions: Chabot (Ott) 0:24, Wideman (Ott) 2:56, Gallagher (Mon) 11:34, Juulsen (Mon) 19:39.
Deuxième période
5-Ott: Mikkel Boedker (2) (White)9:41 6-Ott: Matt Duchene (1) (Ryan, Stone)AN-12:01
Punitions: Lehkonen (Mon) 10:23, Jaros (Ott) 14:20.
Troisième période
Aucun but.
Punitions: Petry (Mon) 10:29.
Prolongation
7-Ott: Mark Stone (4) (Duchene, Chabot)2:30
Punitions: Aucune punition.
Tirs au but
Montréal 15 - 4 - 7 - 1 - 27 Ottawa 13 - 9 - 8 - 4 - 34
Gardiens:
Mon: Carey Price (PP, 2-1-2). Ott: Craig Anderson (G, 4-1-1).
Avantages numériques:
Mon: 1 en 3, Ott: 1 en 4
Arbitres:
Kelly Sutherland, Frédérick L’Écuyer.
Juges de lignes:
Devin Berg, Darren Gibbs.
ASSISTANCE:
18 442.
Mark Stone
Paul Byron
★★
Matt Duchene
★★★

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.