/opinion/columnists
Navigation

Ma grand-mère a toujours brulé sa brassière

Ma grand-mère a toujours brulé sa brassière

Coup d'oeil sur cet article

Novembre 1978. Lucie, ma grand-mère, sort avec ses «amies d’femmes», habillées de leurs plus belles robes cousues de fierté.

C’est au TNM qu’elles assisteront à la pièce «Les fées ont soif» de Denise Boucher. Les mots de cette écrivaine et poétesse auront une tribune. La parole des femmes sera entendue et quand on sait qu’elles n’en ont que trop peu, pas de paroles, mais de tribunes, on ne peut faire autrement que de savoir qu’il s’agit là d’un évènement important.

Pour entrer à l’intérieur du théâtre, elle devra braver un groupe d’une cinquantaine de personnes récitant le chapelet, clamant que les féministes iront en enfer. Ma grand-mère n’a pas peur du feu. Elle va avancer malgré les obstacles, comme elle l’a fait toute sa vie et ira gagner son siège. C’est elle qui me l’a raconté.

Féministes debout sur scène

40 ans plus tard, je me questionne: elle est où la parole des femmes? Humour, chanson, théâtre. Où puis-je aller m’asseoir dans le noir pour me faire éclairer sur mon statut? Les femmes occupent de plus en plus de place sur scène. Ça, je le sais déjà, mais la parole, celle que ma grand-mère a entendue, nous avons besoin de toujours continuer à l’entendre.

La parole féministe, celle qui active la flamme de chaque femme pour en arriver à créer un feu immense. Je tends l’oreille, mais ne l’entends pas.

Novembre 2018

J’accompagnerai ma grand-mère au Théâtre du Rideau Vert à la représentation de la pièce «Les fées ont soif» rejouée 40 ans plus tard.

Près d’un demi-siècle après, j’ai peur d’arriver à la conclusion que le feu est éteint. Il reste bien quelques braises, mais son manque d’oxygène pour attiser sa fougue aura bientôt raison de lui.

L’eau que les fées ont bue pour étancher leur soif semble 40 ans plus tard avoir été réutilisée pour éteindre le feu de la parole de ma génération qui non seulement a soif, mais est en train de se déshydrater...

Aubergiste, à boire!

 

Écoutez les réactions de Sophie Durocher au sujet de cette chronique à partir de 15m25s

 

 

 


Mentors X Novices - lundis et jeudis en baladodiffusion sur qub.radio
Les Novices : l’émission - samedis matins de 10h à 11h sur qub.radio
Les chroniques écrites – sur les sites du Journal de Montréal et du Journal de Québec et dans les journaux