/sports/fighting
Navigation

Bouchard contre un vétéran pour obtenir son 1er titre

Bouchard contre un vétéran pour obtenir son 1er titre
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Sébastien Bouchard est maintenant fixé. Le boxeur de Baie-Saint-Paul (17-1, 7 K.-O.) se mesurera au vétéran sud-africain Ali Funeka pour le titre continental des Amériques de la WBC en sous-carte du gala mettant en vedette Adonis Stevenson, le 1er décembre prochain, au Centre Vidéotron.

Le combat du pugiliste établi à Québec depuis plus d’une dizaine d’années sera l’un des cinq principaux de la soirée où une ceinture sera à l’enjeu, incluant le championnat du monde entre Stevenson et l’Ukrainien Oleksandr Gvozdyk.

Bouchard a appris jeudi soir que son premier combat en carrière pour l’obtention d’une ceinture chez les professionnels à 147 lb (mi-moyens) serait contre Funeka (39-10-3, 31 K.-O.), qui a subi la défaite à ses cinq dernières apparitions entre les câbles. Ce dernier n’en sera toutefois pas à son premier choc à Québec alors qu’il s’était incliné par décision majoritaire face à Joan Guzman pour le titre des poids légers de l’IBF au Colisée Pepsi, en 2009.

«On le connaît de nom et on sait qu’il a beaucoup d’expérience. C’est un gars très grand, alors ce sera un combat très technique et il faudra solutionner son jab. Il se déplace bien. On va regarder les vidéos et on va faire nos devoirs. On va prendre le temps d’analyser ça avec François [Duguay, son entraîneur]», a dévoilé Bouchard, vendredi, en marge d’une activité de promotion du gala du 1er décembre à son gymnase du club Empire.

Funeka (6 pi 1 po) et Bouchard (5 pi 8 po) détonneront ensemble dans le ring, mais le favori local ne voit pas la grandeur de son adversaire comme un désavantage. «J’ai déjà affronté un gars de 6 pi 7/8 po en Nouvelle-Écosse. J’étais à 185 lb dans ce temps-là. On abat toujours un arbre par la base. On va travailler au corps!», a lancé celui qui a matraqué le Mexicain Carlos Gorham dès le deuxième round, samedi dernier, au Casino de Montréal.

Rivas et Zewski aussi

Le poids lourd Oscar Rivas (24-0, 17 K.-O.) et le mi-moyen Mikaël Zewski (31-1, 22 K.-O.) animeront aussi la sous-carte en tentant de conserver leur ceinture respective. Rivas se frottera au Ghanéen Ebenezer Tetteh (18-0, 15 K.-O.) pour le championnat NABF alors que le Trifluvien fera face au Mexicain Aaron Herrera (35-8-1, 24 K.-O.). Initialement, Zewski devait mettre les gants contre Funeka, mais la Régie des alcools, des courses et des jeux a refusé le combat.

Une victoire de Rivas pourrait propulser le Colombien d’origine installé à Montréal au sein du top-10 de classements mondiaux, ce qui pourrait lui ouvrir la porte à un combat d’envergure d’ici la prochaine année.

«Je sais que c’est un combat important et que l’un de nous deux qui fera un knock-out va monter [dans les classements mondiaux]. On travaille pour finir le combat le plus rapidement possible», a résumé le colosse de 30 ans.

Shakeel Phinn (19-2-0, 13 K.-O.) se mesurera à Dario Bredicean (17-0-0, 5 K.-O.) pour la ceinture intercontinentale de l’IBF des super-moyens.

GYM espère par ailleurs annoncer bientôt que Marie-Ève Dicaire (13-0) se battra pour un titre mondial lors de cette carte sur laquelle son nom figure déjà au programme.