/news/politics
Navigation

Expulsé du PLQ: des «doutes extrêmement sérieux» sur Guy Ouellette, insiste Pierre Arcand

Guy Ouellette
Photo Agence QMI, Simon Clark Guy Ouellette

Coup d'oeil sur cet article

Le député Guy Ouellette, qui siège maintenant comme indépendant à l'Assemblée nationale, a été expulsé du caucus libéral en raison de «doutes extrêmement sérieux» à son endroit.

«Je ne peux pas vous dire tout ce qui se dit dans le caucus, parce que c’est confidentiel, mais disons qu’on avait des doutes extrêmement sérieux», a soutenu aujourd'hui le chef intérimaire du PLQ, Pierre Arcand, au micro de Benoît Dutrizac.


► Le nouveau chef intérimaire du PLQ, Pierre Arcand, était de passage dans le studio de QUB radio.

  • Revoyez son entrevue avec Benoît Dutrizac ici:

 

Pendant la campagne électorale, notre Bureau d’enquête avait révélé que M. Ouellette avait probablement transmis à la CAQ des informations sensibles sur le PLQ.

Les députés libéraux ont ensuite choisi d’exclure de leur équipe l’élu, désormais indépendant.

M. Arcand a indiqué sur les ondes de QUB radio que l’ensemble de la députation libérale «avait un problème de confiance» envers le député de Chomedey et qu'il était «mieux» pour lui «de siéger comme indépendant».

«Écoutez, on a des doutes. On ne peut pas l’affirmer de manière formelle, on ne le sait pas, mais l’ensemble du caucus avait vraiment un problème par rapport à tout ce qui s’était passé», a insisté M. Arcand.

«Ce n’était pas une vengeance, ce n’était pas une vendetta, c’était basé sur des choses assez précises», a assuré Pierre Arcand.