/news/society
Navigation

Protection des informations des élèves: le Commissariat à la vie privée met en garde

Coup d'oeil sur cet article

GATINEAU – Les autorités scolaires et les développeurs de plateformes d'apprentissage en ligne doivent mieux protéger la vie privée des élèves qui utilisent ces ressources numériques, a fait savoir le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.

«Les plateformes d'apprentissage en ligne sont des outils puissants pour aider les enseignants à enseigner et les élèves à apprendre, a indiqué le commissaire Daniel Therrien. Elles comportent toutefois le risque inhérent d'une utilisation inappropriée des renseignements personnels.»

M. Therrien a d’ailleurs appuyé une résolution en ce sens lors de la 40e Conférence internationale des commissaires à la protection des données et de la vie privée qui se tient, à Bruxelles, en Belgique.

Le commissaire affirme que ces plateformes peuvent donner lieu à des menaces à la vie privée découlant de la collecte, de l'utilisation, de la réutilisation, de la divulgation et du stockage des renseignements personnels des utilisateurs, dans ce cas, des élèves.

Le type d’information potentiellement recueilli inclut le nom des élèves ainsi que leur numéro d'identification, leurs données de localisation, leurs coordonnées, leurs dossiers disciplinaires, leurs besoins particuliers, des informations sur leur santé ou leur comportement et des détails biographiques.

«La mauvaise utilisation des renseignements personnels des jeunes peut avoir d'importantes conséquences sociales, économiques et professionnelles à long terme», a précisé le Commissariat.