/lifestyle/psycho
Navigation

Distinguer le bon stress du mauvais stress

Distinguer le bon stress du mauvais stress
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Si le stress chronique peut compromettre notre santé physique et psychologique, le stress ponctuel est un précieux allié. Par ailleurs, il existe plusieurs approches et stratégies efficaces pour mieux le comprendre, le contenir et l’utiliser à son avantage.

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress constitue une réponse qui permet de mieux nous adapter et de réagir aux situations. La nouveauté, l’imprévisibilité, l’absence de contrôle sur une situation et la menace à notre propre estime sont les quatre principales sources de stress. Rappelons toutefois que chacun peut réagir différemment face à un même événement.

Le stress, d’abord un allié...

Face à une réaction de stress aigu, nous mobilisons nos énergies pour mieux réagir. En vue d’un entretien d’embauche par exemple, le stress nous permet de mieux nous préparer en amont, et ensuite de mieux performer durant l’entrevue. Puis, lorsque se termine l’entretien, le niveau de stress diminue : on peut ainsi récupérer et refaire notre énergie, ce qui nous permet d’être prêts pour le prochain événement, par exemple notre première journée de travail. L’être humain alterne donc entre la réaction de stress qui est nécessaire devant une situation et une période de repos qui par la suite lui permet de refaire ses forces.

Et quand il faut s’en méfier...

Devant une situation de grand stress qui perdure, un état de stress chronique peut toutefois en venir à compromettre notre santé physique et psychologique. Le stress chronique peut engendrer de l’irritabilité, de l’anxiété, de la colère et de la tristesse, des maux de tête ou des maux de cœur. À plus long terme, de la difficulté à s’endormir, de la difficulté à se concentrer, des troubles de l’humeur peuvent aussi survenir, et éventuellement une forme d’épuisement pouvant entraîner d’autres problèmes de santé.

Comment mieux gérer le stress ?

S’il est impossible de contrôler entièrement son environnement, il est possible de développer des stratégies et des attitudes pour mieux gérer notre perception d’une situation et adapter nos réactions.

  • Lorsque vous vous sentez stressé, prenez du recul et remettez en perspective l’importance et les conséquences réelles de l’événement.
  • Respirez profondément en essayant de vous détendre et soyez attentif à ce qui vient à votre esprit.
  • Dépensez de l’énergie ! Que vous préfériez danser, boxer ou courir, le fait de dépenser de l’énergie en pratiquant des activités physiques que vous aimez compte de nombreux bienfaits sur le niveau de stress.
  • Soignez votre sommeil, qui est particulièrement important pour votre santé psychologique.

Bien qu’il ait souvent mauvaise réputation, le stress est un allié indispensable qui nous permet de réagir, de performer, ou encore d’échapper à un danger. Là où le bât blesse, c’est lorsque l’ampleur du stress ressenti est beaucoup plus importante que l’énergie qui devrait être requise par une situation, compte tenu de son impact. C’est donc de cette disproportion qu’il faut particulièrement se méfier, et ce, surtout si ce sentiment d’urgence perdure.