/investigations/truth
Navigation

Quand on se compare...

Gaétan Barrette
Photo d'archives, Jean-Francois Desgagnés Gaétan Barrette

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : les recherchistes de notre Bureau d’enquête, basées à Montréal, Québec et Ottawa, se spécialisent dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, elles vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


L’énoncé

L’ex-ministre de la Santé Gaétan Barrette a affirmé cette semaine qu’il est plus avantageux pour les médecins spécialistes québécois de comparer leur rémunération avec la moyenne canadienne, plutôt qu’avec la moyenne ontarienne.

Selon lui, les spécialistes canadiens gagneraient en moyenne plus que les médecins ontariens. C’est pourquoi la Fédération des médecins spécialistes du Québec aurait demandé à ce que la rémunération des médecins québécois soit comparée avec celle des médecins du reste du Canada.

Les faits

« C’est vrai que les médecins ont intérêt à se comparer au reste du Canada s’ils veulent réévaluer leur rémunération, à cause de l’écart », dit Guillaume Hébert, chercheur pour l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques.

Les médecins spécialistes québécois gagnent environ 50 000 $ de plus que leurs confrères ontariens, alors que l’écart est de 33 000 $ de plus que la moyenne canadienne.

M. Hébert ajoute qu’il faudra considérer le coût de la vie dans la comparaison des rémunérations, puisque c’est généralement un peu plus bas au Québec.

« Si on ajuste en fonction du coût de la vie, ils sont encore plus avantagés d’être au Québec. »

Mais il croit qu’il serait plus juste de comparer les salaires des médecins québécois avec ceux de leurs confrères ontariens, puisque « c’est toujours une meilleure comparaison comme société », et qu’il « y a plus de compétition et de risques de transferts de médecins », puisque l’Ontario est la province voisine.