/news/currentevents
Navigation

Drummondville: des ossements découverts près de la rivière enfin identifiés

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités ont finalement réussi à identifier celui dont les ossements ont été retrouvés près de la rivière Saint-François à Drummondville, dans le Centre-du-Québec, en mai dernier.

Les analyses d'ADN ont permis de confirmer qu'il s'agit de Gilles Laforce, un Drummondvillois de 69 ans. L'homme était porté disparu depuis novembre 2017, alors qu'il avait quitté sa résidence.

En mai dernier, la Sûreté du Québec avait déployé une équipe de plongeurs pour fouiller la rivière Saint-François, après qu'un pêcheur eût fait la macabre découverte d'un pied et d'un fémur humains.

Quelques mois plus tard, en juillet, pratiquement au même endroit, un autre pêcheur avait découvert une main humaine.

Les ossements ont été envoyés pour analyse au laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de la Sûreté du Québec à Montréal.

Les experts ont d’abord déterminé qu'il s'agissait bien d'ossements humains. Une pathologiste judiciaire ontarienne avait par la suite confirmé qu'il y avait des concordances entre les ossements et qu'il s'agissait bel et bien de ceux de la même personne.

L'enquête policière se poursuit en collaboration avec le coroner Yvon Garneau pour déterminer les causes et circonstances du décès de Gilles Laforce.