/opinion/columnists
Navigation

Allergiques à la laïcité

Coup d'oeil sur cet article

Le XXIe siècle est le siècle des phobies.

Homophobie, transphobie, islamophobie, xénophobie, grossophobie. Chaque jour, on découvre une nouvelle phobie, une nouvelle peur. Une nouvelle maladie.

UNE PEUR IRRATIONNELLE

Eh bien, j’en ai une autre à vous proposer.

La laïcitophobie.

La peur phobique de la laïcité.

Chaque fois qu’une personne souffrant de cette maladie entend parler de laïcité, elle se roule en boule dans un coin et crie : « Raciste ! Raciste ! »

Que voulez-vous, ce n’est pas leur faute : les laïcitophobes voient des racistes partout.

C’est un réflexe. Comme le syndrome de la Tourette.

Vous demandez à un juge de ne pas porter de signes religieux pour respecter la neutralité de l’État, et les laïcitophobes sont pris de convulsions et envoient une lettre ouverte au Devoir pour vous traiter de xénophobe et d’intolérant. Ce qui est désolant, avec les laïcitophobes (comme avec tous les gens souffrant de phobies), c’est que leur peur est irrationnelle, excessive, persistante et envahissante. Vous avez beau leur expliquer calmement que la laïcité n’a rien à voir avec la discrimination raciale, qu’elle vise toutes les religions, et que même certains musulmans sont laïcs, rien n’y fait.

Ils vont vous traiter de raciste.

Il ne faut pas leur en vouloir : c’est plus fort qu’eux.

Ils ne peuvent entendre raison.

Leur peur est telle qu’elle empêche leur cerveau de comprendre des arguments qui pourraient pourtant sembler parfaitement logiques à des enfants de 10 ou 12 ans.

PLUS DE CROIX SUR LE MONT ROYAL !

Ceux qui lisent La Presse, Le Devoir ou The Gazette croient que la laïcitophobie est particulièrement répandue au Québec. C’est faux.

Elle fait des dommages surtout chez une certaine élite.

Le premier symptôme de ce mal étrange est que vous n’arrivez plus à faire la différence entre « laïcité » et « interdiction de la religion ». Je sais, je sais, ça n’a strictement rien à voir. Les laïcs ne veulent pas interdire aux gens de pratiquer leur religion ou de manifester leurs croyances, comme c’était le cas en Union soviétique !

Mais les personnes qui souffrent de laïcitophobie croient que les laïcs veulent interdire la religion dans tous les espaces publics. Plus de voile ou de turban dans la rue ! Plus de croix sur le mont Royal ! Plus de crèches dans les centres commerciaux ! Plus de bûches de Noël !

Plus de villes dont le nom commence par « Saint » !

Il suffit qu’ils entendent quelqu’un murmurer le mot « laïcité » du bout des lèvres pour qu’ils se mettent à signaler frénétiquement le numéro de la Commission des droits de la personne en hurlant à pleins poumons : « ILS VEULENT INTERDIRE LA RELIGION ! VITE, ENVOYEZ L’ESCOUADE CHARLES TAYLOR ! »

UN PARTI POLITIQUE

Au Québec, les laïcitophobes ont formé un parti politique : le Parti libéral du Québec.

Ce parti combat bec et ongles tout ce qui s’apparente de près ou de loin à une quelconque forme de laïcité.

Très puissante il y a quelques années, cette formation semble par contre perdre du terrain.

Il n’y a plus que les anglophones et les allophones qui l’appuient. La majorité francophone l’a complètement désertée. Dieu merci !