/finance/stockx
Navigation

Commerce de détail: Dollarama se fait brasser à la Bourse de Toronto

Coup d'oeil sur cet article

Le titre de Dollarama a glissé de 5 % mercredi alors qu’un important vendeur à découvert de New York soutient que la valeur du détaillant québécois est surévaluée.

L’action de Dollarama a terminé la séance à 36,41 $, en baisse de 2,04 $ à la Bourse de Toronto.

Au cours des six derniers mois, l’action de Dollarama a perdu plus de 30 % de sa valeur.

« Brisé » et « vulnérable »

Selon la firme new-yorkaise Spruce Point, qui se spécialise dans l’analyse en profondeur des vulnérabilités de sociétés, Dollarama est devenu un détaillant « brisé » et « vulnérable ».

Spruce Point soutient que Dollarama, pour attirer davantage de clients dans ses magasins, a provoqué des hausses de prix avec des articles à 2 $, à 3 $ et à 4 $ afin de soutenir la croissance de ses ventes comparables.

Selon les analystes de Spruce Point, le titre de Dollarama a été surestimé et il pourrait ainsi perdre 40 % de sa valeur prochainement, pour atteindre la barre des 24,60 $.

La firme soutient que la gestion de la direction de Dollarama demeure « troublante », tout en ayant une gestion à long terme jugée « irréaliste » avec sa cible d’exploiter 1700 magasins au pays. Dollarama détient 1178 magasins.

L’an dernier, Dollarama a déclaré des profits nets de 519 M$ sur des revenus de 3,3 milliards $.

Spruce Point est une firme qui pratique la vente à découvert sur de nombreux titres boursiers.

La vente à découvert consiste à miser sur la baisse du prix d’une action d’une entreprise inscrite à la Bourse à partir d’un cours prédéterminé.