/opinion/blogs/columnists
Navigation

Mario Pelchat mange une volée

 Mario Pelchat mange une volée
Photo d'archives, Pascal Huot

Coup d'oeil sur cet article

Bon. Depuis que Mario Pelchat a osé s’exprimer après le gala de l’ADISQ, il se fait traiter de tous les noms.

C'est l'ennemi public #1, la cible de toutes les blagues, toutes les flèches, toutes les vacheries. Woooo, n'en jetez plus, la cour est pleine.

Pelchat a critiqué l’attitude d'Hubert Lenoir (« Ça n’a pas sa place quand tu rentres ton Félix à l'intérieur de ta gorge pour essayer de te faire vomir »), et le fait que Klo Pelgag ait remporté meilleure interprète féminine de l’année (selon lui, Guylaine Tanguay aurait dû gagner).

 

On peut être d’accord ou pas avec Pelchat, trouver qu’il a raison ou tort, qu’il est un mauvais perdant, mais est-ce que ça justifie toutes ces attaques personnelles ? C'est drôle de voir tous les petits bien-pensants, donneurs de leçons, qui s'offusquent quand une femme est l'objet du début de la moitié du commencement de critiques, mais qui en rajoutent une couche quand la cible est un homme blanc hétéro de plus de 50 ans qui a le malheur de faire des disques qui se vendent.

Klo Pelgag avait parfaitement le droit de répliquer à Mario Pelchat, mais avait-elle besoin de ramener dans le portrait un vieux sketch de RBO de 2007 sur le cas de rage au volant et de conduite avec facultés affaiblies de Pelchat ? C’est « pas rapport » comme on disait à une certaine époque.

 

 

 

Le plus étrange, c’est quand je vois quelqu’un comme Safia Nolin qui apostrophe Pelchat au lieu de discuter du sujet. Heu, ce n’est pas elle qui dénonçait l’intimidation il n’y a pas si longtemps ? Pourquoi s’en prend-elle (et dans un franglais boueux) à Mario Pelchat de cette façon ?

« Mario Pelchat, shame on you. How the fuck que t’es jamais content. Les 2frères ont gagné! Don’t you remember là fois où @LessoeursBoulay avaient remporté groupe de l’année et que t’avais fait une sortie le lendemain parce que c’était injuste. Yark. »

 

Et elle a poursuivi avec se subtil et nuancé gazouillis :

 

 

 

 

 

C’est quoi, ça, « hide yo wife » ? Laisse-t-elle entendre que Pelchat est un voleur de femmes, en plus de laisser entendre qu’il est un voleur de trophées ?

 

 

Heureusement que Pelchat a un certain sens de l’humour. Quand il se fait traiter de « has been » sur Twitter, il réplique :