/sacchips/pushstart
Navigation

PlayStation Classic: une autre «passe de cash»!

PlayStation Classic: une autre «passe de cash»!
Montage André Péloquin

Coup d'oeil sur cet article

CHRONIQUE | Dernièrement, on a trop souvent l’impression que l’industrie du jeu vidéo tente de presser le « citron financier » de ses clients.

Nintendo a créé un dangereux précédent avec la NES et SNES Classic, se basant sur la nostalgie plutôt que la qualité, pour vendre des tonnes de copies.

Et ça a fonctionné.

À un point tel que Sony et PlayStation ont emboîté le pas avec leur propre console-rétrorentabilisée-sortie-des-boules-à-mites pour faire quelques millions rapidement sans trop se casser le bicycle.

Or, une énorme différence existe entre PlayStation et Nintendo.

Le catalogue de jeux classiques.

Pour tous les Mario, Kirby, Starfox et Zelda, quelles équivalences se retrouvent sur PlayStation?



Gran Turismo, Spyro, Crash, Final Fantasy et Metal Gear?

Or, on n’en retrouve que deux de ceux-ci sur la PlayStation Classic.

FFVII et Metal Gear.

Final Fantasy est disponible sur mobile et PSN pour environ 15 $. Bientôt (ou pas tant que ça, paraît-il), un jeu reconstruit à partir de zéro sera offert sur la PS4.

Gran Turismo, le meilleur vendeur de la PS1, n’est pas sur la PS Classic.

Spyro et Crash, les deux personnages les plus iconiques de la console, non plus.

Ce qu’on pourrait considérer comme l’un des pionniers des simulateurs de course a été laissé de côté.

Ce serait une question de licences expirées, mais c’est tout de même extrêmement décevant.

Et vous savez très bien pourquoi les deux autres sont absents.

Une autre «passe de cash».

Crash a eu droit à sa version revampée sur PS4 il y a un peu plus d’un an.

 Celle de Spyro sera disponible le 13 novembre.




Inclure six jeux considérés comme incontournables, mais qui auront également droit à des versions modernisées aurait sans doute eu un impact négatif sur leurs ventes.

Mais au point de frustrer les nostalgiques impatients de revisiter leurs classiques? J’en doute.

Surtout que la console se vendra 130 $, plus taxes. 130 $ pour Cool Boarders 2, Rayman, Destruction Derby, Wild Arms, Tekken 3 et Mr. Driller? 

Vraiment?

Non merci.

Red Dead Redemption 2 a connu une fin de semaine de lancement record pour un produit de divertissement. Des recettes de 750 M$ américains en trois jours.

Il y a un marché pour les jeux de qualité.

Et si les clients se sentent floués par du réchauffé, mois après mois, le pouvoir de changer la tendance leur appartient.