/news/education
Navigation

«On est les 68 sacrifiés»: des parents s'indignent contre un possible transfert d'élèves

Coup d'oeil sur cet article

PRÉVOST – Quelques dizaines de parents se sont rassemblés jeudi devant les bureaux de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord afin de faire entendre leur mécontentement quant au possible transfert de 68 élèves d'une école primaire de Prévost, vers une école de Saint-Hippolyte.

«On est les 68 sacrifiés», a indiqué Éric Cadotte, père de deux jeunes enfants qui pourraient être forcés de changer d'école à la rentrée 2019.

Mais les autres parents et lui soulignent qu'ils n'ont pas dit leur dernier mot. Inquiets de l'impact que ce changement d'école pourrait avoir sur leurs enfants et leur vie de famille, ils ont lancé une pétition et ont déjà recueilli plus de 350 signatures. Ils ont également l'intention de soumettre d'autres solutions à la commission scolaire, dont celle d'agrandir l'école des Falaises, à Prévost, où leurs enfants sont actuellement inscrits.

La Commission scolaire de la Rivière-du-Nord n'a pas souhaité accorder d'entrevue à la caméra à TVA Nouvelles. Dans un courriel, on répond qu'«il y aura inévitablement un mouvement de clientèle dans les secteurs de Prévost et de Saint-Hippolyte [...] toute proposition nouvelle sera attentivement regardée et analysée».