/weekend
Navigation

Une tragique relation incestueuse

Une tragique relation incestueuse
Photo Théâtre Denise-Pelletier

Coup d'oeil sur cet article

C’est l’une des pièces de Michel Tremblay les plus jouées à travers le monde qui prendra l’affiche au Théâtre Denise-Pelletier dans les prochains jours. La mise en scène est de Claude Poissant et la distribution compte une belle brochette d’acteurs, dont Gilles Renaud, Diane Lavallée, Geneviève Schmidt, Annette Garant et Francis Ducharme.

Le comédien Gilles Renaud, qui a montré son talent dans la pièce d’Ionesco, Les chaises au TNM la saison dernière, change de registre cette année pour jouer dans la pièce de Michel Tremblay, Bonjour, là, bonjour. « J’ai joué dans cette pièce en 1974, lors de sa création », confie l’acteur.

Étrangement, près de 45 ans plus tard, Gilles Renaud entrera de nouveau dans la peau d’Armand, le père, le personnage même qu’il avait interprété lorsque la pièce avait vu le jour. « À l’époque, j’avais 29 ans et je jouais aussi le père », se rappelle le comédien. « Nous étions dans un univers non réaliste où trois personnages dans la soixantaine étaient joués par des comédiens beaucoup plus jeunes. »

Encore plus étonnant, depuis un bon moment déjà, Gilles Renaud qui est un grand admirateur des pièces de Tremblay souhaitait reprendre son rôle de père, mais à l’âge réel. « Mon rêve vient de se réaliser », confie-t-il.

Une famille envahissante

L’histoire met en scène Serge, interprété par Francis Ducharme, issu d’une famille de la classe moyenne qui, à l’aube de ses 30 ans, revient d’un long voyage en Europe. « Il a passé trois mois à Paris, car il avait besoin de prendre un certain recul par rapport à sa famille, annonce Gilles Renaud. Sa famille est très envahissante. »

Cette famille, c’est un père devenu sourd quatre ans auparavant, auquel s’ajoutent deux tantes plutôt encombrantes et quatre sœurs possessives. L’une d’elles est dépendante aux médicaments, l’autre est boulimique, tandis que la troisième se noie dans l’alcool.

Quant à sa plus jeune sœur, Nicole (Mylène MacKay), celle-ci occupe une place particulière dans son cœur. C’est l’amour interdit entre un frère et une sœur qui renversera la famille. Un cri d’amour étouffant qui sera condamné par les siens.

31 tableaux

Cette histoire, où les préjugés sont au cœur de la pièce, et où l’on porte un regard sur la tolérance, sera composée de 31 tableaux, est mise en scène par Claude Poissant, directeur artistique au Théâtre Denise-Pelletier. C’est la première fois qu’il montera une pièce de Michel Tremblay sur une scène professionnelle. De plus, Bonjour, là, bonjour est sa pièce fétiche dans tout le répertoire de Tremblay.

Afin de nous faire prendre conscience de notre parcours, Claude Poissant a choisi de camper sa pièce dans le Plateau Mont-Royal, dans les années 1970, à l’époque où elle a été écrite, soit entre la crise d’Octobre et l’élection du Parti québécois, au moment où le Québec vivait un bouillonnement identitaire.

Bonjour, là, bonjour

Auteur : Michel Tremblay

Mise en scène : Claude Poissant

Distribution : Sandrine Bisson, Mireille Brullemans, Francis Ducharme, Annette Garant, Diane Lavallée, Mylène MacKay, Gilles Renaud et Geneviève Schmidt

Du 7 novembre au 5 décembre

Au Théâtre Denise-Pelletier (salle principale)