/news/health
Navigation

Un gynécologue émet des commentaires au sujet du sexe de sa patiente

Un gynécologue émet des commentaires au sujet du sexe de sa patiente
Photo tirée du site web de l'Université McGill, McGill.ca

Coup d'oeil sur cet article

Un gynécologue de Montréal est blâmé pour une série de commentaires grivois adressés à une femme enceinte.

Une patiente enceinte de dix semaines a éclaté en sanglots après une rencontre avec Dr Allan B. Climan le 22 avril 2015, dans le quartier Côte-des-Neiges.

Ce dernier a plaidé coupable d’avoir tenu des propos déplacés, mais n’a pas admis tous les commentaires. Le Conseil de discipline du Conseil des médecins a toutefois cru l’ensemble de la version de la plaignante et l’a déclaré coupable d’avoir nui à la dignité de sa profession.

L’homme, gynécologue depuis une trentaine d'années à l'époque, lui a lancé en anglais d’entrée de jeu «Qu’est-ce qu’une belle-petite-fille comme toi fait dans un endroit comme ici?», a raconté la plaignante devant le Conseil de discipline.

La patiente lui a expliqué qu’elle voulait un accouchement vaginal et lui a raconté les difficultés vécues à la suite d’une césarienne d’urgence, à sa dernière grossesse. Le gynécologue lui a dit que sa vie sexuelle ne serait plus la même.

«Il se tourne alors vers son conjoint et lui dit “ce ne sera plus aussi bon pour toi”», selon la version retenue par le Tribunal.

Ils ont discuté des conséquences physiologiques d’un accouchement naturel, puis les commentaires douteux ont continué.

«Tu as un beau petit corps, j’ai hâte de t’examiner et je suis sûr que tu as un beau vagin», lui a-t-il lancé.

Examen

Le couple a songé à quitter avant la fin de l’examen, mais ils avaient contacté une douzaine de médecins avant de pouvoir voir Dr Climan.

Ce dernier a examiné le haut du corps de la patiente, puis a introduit deux doigts dans son vagin, une pratique normale. Elle s’est toutefois crispée, car il ne l’avait pas prévenue.

«Il lui mentionne que lors de relations intimes, ce serrement peut amener son partenaire à dire “oh mon Dieu, je t’aime”, mais que cela rend son examen impossible», indique le jugement.

Il a regardé son conjoint en roulant des yeux quand elle lui a dit qu’il lui faisait mal. Dr Climan lui a recommandé un accouchement par césarienne, puis a réitéré qu’elle avait un «beau petit corps», selon le couple.

La femme et son conjoint ont porté plainte au Collège des médecins dans les jours qui ont suivi et une sage-femme a assuré le suivi de grossesse de la patiente.

Pendant l’enquête, Dr Climan a dit «qu’il aurait pu utiliser ces termes» et qu’il versait parfois dans l’humour pour détendre ses patientes.

Dr Allan B. Climan a par ailleurs plaidé coupable en juillet d’avoir encaissé 18 142$ entre août 2011 et août 2015 du Dr Hing-Sang Hum pour lui envoyer des patientes, contrevenant à son code de déontologie.

Une audition sur sanction aura lieu ultérieurement.