/misc
Navigation

Nos auteurs

CA_Antoine Genest-GrégoireCA_Véronique FournierMaxime Pelletier

Le premier vrai budget Plante

Dépôt du budget 2018.
Dario Ayala / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Dans quelques jours, le 8 novembre, l’administration Plante dévoilera son véritable premier budget. C’est à la lumière de celui-ci qu’on pourra mieux juger du bilan de la première année de la mairesse et de son équipe.

Un budget municipal s’élabore des mois en amont de son adoption. Les municipalités, en vertu de la Loi, doivent adopter leur budget avant la fin de l’année civile, sauf en cas d’année électorale. C’est pour cette raison que l’an passé l’administration Plante a adopté son budget au retour des fêtes. Malgré l’objectif louable – même incontournable - d’investir pour rattraper les déficits d’investissement au plan des infrastructures, Mme Plante en a surpris plus d’un avec une hausse de taxes.

Au-delà de l’épisode des taxes, ce budget présenté en janvier 2018 pourrait être qualifié d‘hybride Coderre-Plante. Car les orientations données à la fonction publique pour le confectionner ont certes été teintées de la vision de la mairesse à partir de son élection en novembre, il reste que plusieurs arrondissements avaient déjà adopté leur budget et qu’à la ville-centre, la machine était déjà en route. On ne vire pas un paquebot comme celui de la Ville de Montréal en quelques semaines!

Une seule certitude

Le 8 novembre prochain, on peut pratiquement être assuré qu’il n’y aura pas de hausse de taxes au-delà de l’inflation. Chat échaudé craint l’eau froide. Toutefois, les déficits importants d’entretien des infrastructures cumulés au fil des ans demandent que l’administration garde le cap sur ces choix budgétaires moins sexy mais essentiels.

La seule certitude toutefois, c’est que ce budget 2019 sera le premier vrai exercice de la sorte pour la mairesse. C’est son équipe et ses porteurs de dossiers au comité exécutif qui y planchent depuis les derniers mois. Nouvelles priorités politiques, nouveau directeur général, ce sera le premier budget 100 % made in Projet Montréal.

Avancer ses pions

Mme Plante le répète, encore plus ces jours-ci à l’heure de son bilan de l’an 1. Elle souhaite faire des changements de fond, briser des silos et transformer le modus operandi de la ville. C’est une chose le dire, une autre de le faire. On dit souvent qu’une administration municipale « parle » par son budget. Celui de Mme Plante sera parlant sur la vraie couleur de cette première année au pouvoir, et sur sa capacité à concrétiser la vision de son administration.

Il y a des signes toutefois en ce sens. Passée sous le radar de l’actualité, la mairesse vient d’annoncer une refonte importante de l’organisation interne à la ville. Ce brassage de structures n’est pas anodin. Par exemple, les transports seront désormais sous le même chapeau que l’aménagement urbain, le Bureau de la transition écologique sera créé en fusionnant plusieurs entités qui donnaient l’impression d’avancer chacune de leur côté. Cette restructuration s’annonce aussi comme un prélude à l’élaboration de 3 grands plans : celui d’urbanisme, de transport et de développement durable. Ces 3 exercices incontournables seront l’occasion de façonner une vision audacieuse structurante pour Montréal...ou une opportunité manquée si les moyens requis n’y sont pas. Bref, sous la surface, on décode que des changements s’opèrent en vue de passer à l’action.

Un budget qui vaut mille mots

Il serait simpliste de réduire un budget de plus de 5 milliards au seul taux de taxation (et c’est trop souvent le cas, peu importe l’administration). Ce sont toutes les lignes budgétaires qui témoigneront de la direction donnée au paquebot et de sa vitesse de croisière. En ce sens, le budget Plante-Dorais devra être une pièce maîtresse de la vision de cette administration, si elle souhaite convaincre les montréalais que sa stratégie est porteuse. La mairesse ne fonctionne pas par coup d’éclat. Depuis 1 an, on observe davantage une joueuse d’échecs qui avance tranquillement ses pièces. Avec ce premier vrai budget le 8 novembre, on a hâte de voir le déploiement de l’ensemble de la partie.