/news/green
Navigation

Une amende de 3,5 millions $ pour des rejets toxiques

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-JEAN, N.-B. – Une entreprise du Nouveau-Brunswick a été condamnée à s'acquitter d'une amende de 3,5 millions $ pour avoir procédé à des déversements de produits toxiques dans l'environnement.

Entre juin 2014 et août 2016, l'entreprise Irving Pulp & Paper Limited, située à Saint-Jean, a rejeté des «effluents nocifs et incorrectement traités» dans la rivière Saint-Jean lors de plusieurs incidents, a rapporté Environnement Canada.

La Cour provinciale du Nouveau-Brunswick a donc condamné, lundi, l'entreprise à une amende de 3,5 millions $ pour trois infractions à la Loi sur les pêches. Irving Pulp & Paper Limited avait plaidé coupable le 8 octobre dernier.

«Cette amende est l'une des plus importantes jamais imposées au Canada à la suite d'une infraction environnementale», a souligné le ministère fédéral par communiqué.

Du montant, 2,34 millions $ seront versés dans le Fonds pour dommages à l'environnement du gouvernement du Canada. Le reste de la somme sera remis à l'Université du Nouveau-Brunswick, où l'argent sera utilisé pour financer des projets de recherche entourant la conservation, la protection et la restauration du saumon de l'Atlantique au Nouveau-Brunswick.

En plus de s'acquitter de l'amende, la papetière s'est engagée à se doter d'un nouveau système de traitement des effluents, afin d'éviter de nouveaux rejets toxiques dans l'environnement.