/news/politics
Navigation

«C’était un vrai battant»: écoutez l’hommage de Mario Dumont à l’ex-premier ministre Bernard Landry

«C’était un vrai battant»: écoutez l’hommage de Mario Dumont à l’ex-premier ministre Bernard Landry
Photo d'archives, Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Mario Dumont a rendu hommage à l’ancien premier ministre Bernard Landry, décédé mardi à l’âge de 81 ans, en ouverture de son émission diffusée sur les ondes de QUB radio.

«C’était un vrai battant. Il a commencé ce combat-là, il a commencé à militer alors qu’il était dans les associations étudiantes. Il n’a jamais vraiment arrêté de militer», a insisté M. Dumont, quelques minutes seulement après l’annonce de la mort de M. Landry.

Bien qu’il le savait très malade, l'animateur et ex-chef de l'Action démocratique du Québec (ADQ) s’est dit attristé par la mort de M. Landry qu’il a comparé à une «encyclopédie» de la politique québécoise.


L'HOMMAGE DE MARIO DUMONT À BERNARD LANDRY:


 

Mario Dumont se souvient également de lui comme d'un adversaire politique féroce.

«Il était au Québec l’un des plus forts pour débattre. Probablement qu’il aurait pu débattre douze heures sans aucune note. C’était quelqu’un qui aurait pu parler longtemps sans papier, parce qu’il savait vraiment de quoi il parlait», a raconté M. Dumont qui a longtemps côtoyé M. Landry à l’Assemblée nationale.

Pour M. Dumont, «la crédibilité économique du PQ pendant une très longue époque, c’était deux noms: Jacques Parizeau et, un peu après, Bernard Landry».

Un indépendantiste pragmatique

Toujours à l'antenne de QUB radio, Mario Dumont a qualifié l’ex-premier ministre péquiste de souverainiste pragmatique. «Je pense qu’il voulait que l’économie du Québec se développe, il faisait tout pour qu’elle se développe».

S’il avait la souveraineté à cœur, M. Landry s’efforçait aussi de rendre l’économie du Québec plus forte et les Québécois plus riches, a soutenu l’animateur du Retour de Mario Dumont. C’était pour lui une façon de faire avancer le Québec.

Par ailleurs, depuis l'annonce du décès de Bernard Landry, de nombreuses personnalités ont salué la mémoire de l'ex-premier ministre. Le premier ministre du Québec François Legault a annoncé que M. Landry aura droit à des funérailles d’État.