/news/health
Navigation

«La santé mentale, c'est le parent pauvre du système de santé», dit Chantal Lacroix

Chantal Lacroix
Photo d'archives, JULIEN FAUGÈRE/AGENCE QMI Chantal Lacroix

Coup d'oeil sur cet article

Convaincue qu'il est plus que temps «d'investir dans la santé mentale, dans la santé globale de nos enfants», Chantal Lacroix s'associe une fois de plus à la Fondation les petits trésors dont la nouvelle campagne s'amorce mercredi.

Dans les pharmacies Jean Coutu, des stylos ornés de pierres naturelles sont en vente au coût unitaire de 20 $. Pour chaque pièce vendue, 8 $ seront remis pour chacun des 15 000 crayons produits afin de s'attaquer à un «fléau», comme le décrit l'animatrice.

«Le gouvernement injecte à peine 5 % de son budget [en santé mentale] et c'est encore moins pour les enfants, laisse-t-elle savoir. La réalité, c'est que bientôt, on va se retrouver avec deux enfants sur cinq qui ont un problème de santé mentale. Le registre que la Fondation les petits trésors chapeaute est large: c'est autant l'anxiété, la dépression, l'autisme, la déficience intellectuelle, le TDAH...»

Chantal Lacroix réitère l'importance de s'attaquer tôt à de tels troubles psychiques. «On dit que 50 % des problèmes de santé mentale chez les enfants vont survenir avant l'âge de 14 ans. Plus tu interviens tôt, plus ça fait des adultes outillés, équipés et qui vont peut-être moins faire face à la dépression.»

Un mariage qui dure

Depuis environ deux ans, Chantal Lacroix accorde encore plus de temps à la Fondation les petits trésors, elle qui siège sur le conseil d'administration aux côtés de sa bonne amie Sylvie Lauzon, la directrice générale de l'organisme.

Des cas de déficience intellectuelle et d'autisme, l'animatrice en voit au quotidien. «Beaucoup de gens que j'ai côtoyés ont cette réalité-là. Plusieurs sont devenus des amis au fil du temps. C'est pour ça que j'ai voulu m'impliquer.»

Elle souhaite que les parents obtiennent enfin une aide concrète. «Le manque de ressources pour les parents est épouvantable. Dans le cadre de mes émissions "Donnez au suivant", vous n'avez pas idée du nombre de parents qui nous demandaient des moments de répit.»

«[En tant que parent], t'es essoufflé, vidé; t'as même pas le temps d'aller au bâton pour te battre pour essayer d'avoir des moments. Tu es en mode survie», a-t-elle ajouté.

Impliquée jusqu'à Cuba

Après avoir proposé le camp Riez pour la cause deux ans, Chantal Lacroix s'envolera, avec quelque 200 personnes, à destination de Cuba en avril dans le cadre du camp Unis pour la cause visant aussi à amasser des fonds pour la Fondation les petits trésors.

Bénévolement, les humoristes Philippe Laprise, Dominic Paquet, Geneviève Gagnon et Vincent C. – aussi magicien –, tout comme Josée Lavigueur (entraînement), Julie Marchand (yoga) et Sylvain Guimond (conférence), seront réunis afin d'aider à prendre soin de la santé mentale et physique.

Il reste moins de 50 places à combler à bord de l'avion. Les détails du voyage sont disponibles au www.chantallacroix.com/camp-unis-cause.