/news/health
Navigation

Le maire d’une petite ville en Gaspésie recherche un chirurgien... en direct à la radio

Le maire d’une petite ville en Gaspésie recherche un chirurgien... en direct à la radio
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Sainte-Anne-des-Monts en Gaspésie, Simon Deschênes, a lancé un appel digne du film La Grande séduction, mardi matin. En direct sur QUB radio, l'élu a invité un chirurgien à venir s'installer dans sa ville qui en a grandement besoin.

«Y'a-t-il un chirurgien, quelque part, qui écoute ce matin, et qui serait prêt, pas juste à nous dépanner, mais qui serait prêt à venir s’établir chez nous, a demandé l’élu en entrevue avec Benoit Dutrizac. Je tends la main, je tends une perche. Venez nous trouver», a-t-il ajouté, vantant les mérites de sa région.

 


RÉÉCOUTEZ L'ENTREVUE DE SIMON DESCHÊNES À L'ÉMISSION DUTRIZAC DE 6 À 9:

 


 

L’hôpital de Sainte-Anne-des-Monts n’offre plus de services en chirurgie depuis le 2 novembre dernier, en raison du manque de chirurgien.

«On nous avait promis avec la fameuse dernière loi de Barrette qu’il n’y aurait plus de découverture au niveau des chirurgies et des anesthésies. Force est de constater que ce n’est pas tout à fait vrai», a déploré le maire.

La situation devrait être rétablie d'ici une dizaine de jours.

2 ans à faire bouillir l'eau

Tout comme les soins de santé, le réseau d’eau potable cause lui aussi des maux de tête aux citoyens de la ville. Un avis d’ébullition de l’eau est en effet en vigueur à Sainte-Anne-des-Monts depuis août 2016, en raison de la présence de la bactérie E. coli.

Des travaux pour chlorer l’eau ont commencé il y a quelques semaines, a annoncé le maire Deschênes, qui a dû se plier aux exigences du ministère de l'Environnement. Il a assuré que «ce n’est pas de gaité de cœur» que la Ville s’est lancée «dans ce processus-là».

«Si on allait prendre un échantillon d’eau aujourd’hui, on a une des meilleures eaux au Québec. Donc, il est clair que notre population ne veut rien entendre à mettre du chlore dedans.»

Les citoyens de Sainte-Anne-des-Monts devraient pouvoir consommer leur eau sans la faire bouillir d’ici février prochain.