/24m/city
Navigation

Un retraité de la SQ à la tête de la police de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Montréal a retenu la candidature de Sylvain Caron, l’un des deux directeurs adjoints du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), pour devenir le prochain chef du corps policier montréalais.

Le directeur intérimaire de la police de Montréal Martin Prud’homme recommandait mardi de choisir parmi les deux directeurs adjoints, soit M. Caron et Line Carbonneau, pour prendre la relève, et ce, afin de favoriser la stabilité au sein du service. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, avait répondu favorablement à cette recommandation mardi.

TVA Nouvelles

«C’est sur ces bases que le comité a rapidement rencontré deux excellents candidats et a finalement recommandé à la Commission de la sécurité publique de la Ville de Montréal le choix de M. Caron», a indiqué la Ville par voie de communiqué, mercredi.

Pour être officialisée, la nomination de Sylvain Caron doit être approuvée par la Commission de la sécurité publique de Montréal, le conseil municipal, et ensuite le gouvernement.

Une séance publique de la Commission de la sécurité publique aura d’ailleurs lieu vendredi, à 13 h. «Animée par sa volonté de rendre le processus plus transparent et plus démocratique, l'administration a décidé, exceptionnellement, d'ouvrir au public la séance de la Commission qui entendra M. Sylvain Caron. Ainsi, les citoyens montréalais intéressés à prendre part à la séance pourront poser leurs questions directement au candidat désigné», a indiqué le cabinet de la mairesse.

Martin Prud’homme sera aussi présent lors de cette séance pour faire le point sur son rapport de mandat.

Sylvain Caron est un policier qui compte plusieurs décennies d'expérience. Il a notamment consacré 21 années de sa carrière au Service de police de Sorel-Tracy, incluant six comme directeur. Il avait ensuite occupé la fonction de directeur général adjoint à la Sûreté du Québec entre 2014 et 2018, avant d'intégrer le SPVM au printemps dernier à titre de directeur adjoint et aux enquêtes criminelles.

-Avec la collaboration de Sarah Daoust-Braun