/news/green
Navigation

Un des derniers caribous a été braconné

Il ne resterait que 75 individus de cette espèce en Gaspésie, selon un récent inventaire du ministère de la Faune

C’est un citoyen qui a signalé la présence de ce caribou des bois qui a été éviscéré et laissé sur place.
Photo courtoisie, Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs C’est un citoyen qui a signalé la présence de ce caribou des bois qui a été éviscéré et laissé sur place.

Coup d'oeil sur cet article

NEW RICHMOND | Les agents de la faune recherchent la ou les personnes qui ont éviscéré et laissé sur place un caribou des bois en Gaspésie.

Selon les derniers inventaires du ministère de la Faune, il ne resterait que 75 caribous des bois en Gaspésie.

L’un d’entre eux a été victime d’un acte de braconnage récemment. Celui ou celle qui a commis ce geste risque 20 000 $ d’amende.

Menacé

Les agents de la faune recueillent présentement des informations sur cette découverte dans le parc national de la Gaspésie, dans le secteur de la Cache, près du kilomètre 101 sur le chemin Lacroix, le long de la Branche du Lac de la rivière Cascapédia.

C’est un citoyen qui a signalé la présence du cadavre de l’animal le 26 octobre dernier.

Le caribou a été éviscéré et laissé sur place.

Le caribou des bois est désigné comme menacé depuis 2009 et sa chasse est interdite.

« C’est très rare. On se pose toujours des questions à savoir ce qui est arrivé. Il y a quelqu’un quelque part qui a eu connaissance de l’événement. Les motivations peuvent varier d’un individu à l’autre. On a certaines preuves déjà recueillies et on s’en va avec ça », a dit Paul Montpetit de la protection de la faune à New Richmond, qui fait un appel à la population.

Baisse de moitié

Lors d’un bilan en février dernier, on apprenait que la population de caribous des bois de la Gaspésie a chuté de plus de la moitié en 10 ans, même si Québec a piégé au moins 80 coyotes et 40 ours en 2017 pour les protéger.


► Toute personne détenant des renseignements sur cet événement peut contacter le 418 392-4436, SOS Braconnage au 1 800 463-2191 ou centralesos@mffp.gouv.qc.ca.