/24m/city
Navigation

Budget 2019: Montréal donne un répit aux commerçants

Restos chemin de la Côte-des-Neiges
Camille Gaior / 24 Heures

Coup d'oeil sur cet article

Montréal allégera le fardeau fiscal des commerçants en réduisant les taxes de 10% sur la première tranche de 500 000$ de la valeur des immeubles.

Avec cette mesure, la Ville souhaite particulièrement aider les petits commerçants puisque 57% des commerces ont une valeur foncière de moins de 500 000$, soit environ 22 800 unités.


Selon Montréal, tous les immeubles non résidentiels en bas de 3M$ d’évaluation auront donc une baisse de taxes, ceux en haut de cette valeur verront leurs comptes de taxes augmenter en moyenne de 1,8%.

Par exemple, pour un immeuble de 450 000$, cette nouvelle mesure permettrait de réduire de 10,1% les taxes, soit 1620$. Les propriétaires d’un immeuble de 1M$ verraient une diminution de 4,1%, soit 1439$.

Stratégie de réduction

La Ville a d’ailleurs l’intention de mettre en place une «stratégie de réduction de l’écart entre les immeubles résidentiels et non résidentiels». De 2020 à 2023, les taxes de commerçants seront augmentées moins rapidement que celles des Montréalais.

Une hausse de 1% des immeubles résidentiels équivaudra à une augmentation de 0,75% pour les immeubles non résidentiels. Après cette période, la métropole évaluera les effets de sa stratégie.

Aide financière

Montréal prévoit aussi dans son budget 5,2M$ dans son programme d’aide volontaire aux commerçants en chantier.

Comme annoncé en juin, l’aide sera rétroactive au 1er janvier 2016 et les commerçants pourraient recevoir jusqu’à 30 000$ par année.

Les modalités du programme seront présentées au courant des prochaines semaines.