/sports/soccer
Navigation

«Personne ne fait mieux pour l’instant» que Messi et Ronaldo - Mbappé

«Personne ne fait mieux pour l’instant» que Messi et Ronaldo - Mbappé

Coup d'oeil sur cet article

L’année 2018 va-t-elle mettre fin à la domination de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ? « Non » parce que « personne ne fait mieux pour l’instant », a confié jeudi Kylian Mbappé dans un entretien à l’AFP, ajoutant toutefois qu’il ne pense pas « que l’un des deux remportera le Ballon d’Or » cette année.

À la question, « Est-ce qu’il est temps d’ouvrir une nouvelle ère après une décennie de domination sans partage de Messi et Ronaldo ? », Mbappé à répondu : « Non, parce que ce sera la fin quand il y aura quelqu’un qui fera mieux. Personne ne fait mieux pour l’instant (rires)! »

« Je ne pense pas que l’un des deux remportera le Ballon d’Or cette année parce que c’était une année de Coupe du monde. Et la Coupe du monde prime », a-t-il confié dans un entretien à l’AFP réalisé en marge de l’officialisation de son partenariat avec la marque de montres Hublot, jeudi à Paris.

« Mais si on prend le joueur à l’état pur, il n’y a pas meilleur encore. Cette année, c’était encore eux les deux meilleurs. Messi finit meilleur buteur européen, Ronaldo meilleur buteur de la Ligue des champions... », a encore souligné le prodige français, sacré, à 19 ans seulement, champion du monde cet été en Russie.

Égérie de l’équipementier américain Nike, Mbappé, qui compte près de 25 millions de « followers » sur les réseaux sociaux, a signé le premier contrat de commandite de sa carrière avec la marque appartenant au groupe de luxe LVMH.

Ses initiales « KM » vont-elles devenir une marque plus puissante que celle de « CR7 » à terme ? « Je ne sais pas parce que ‘CR7’, c’est quelque chose de grand. Il a réussi à construire sa marque et à ce qu’elle devienne internationale », a répondu Mbappé.

« La mienne n’est pas à ce stade-là encore. J’évolue petit à petit, elle évolue petit à petit. Je l’ai dit, je le répète, cela passera par le terrain aussi », a-t-il ajouté.

Depuis son éclosion au plus haut niveau en 2017, le jeune homme qui a grandi à Bondy, en banlieue parisienne, est devenu la nouvelle coqueluche du foot mondial, fasciné par ses records de précocité.

Le visage de la vedette parisienne s’est par exemple affiché début octobre dernier à la Une de l’une des éditions du Time, le prestigieux magazine américain voyant en lui « le futur du football ».

L’attaquant français, qui fêtera ses 20 ans le 20 décembre, fait partie des principaux prétendants au Ballon d’Or. Le trophée qui consacre chaque année le meilleur joueur de la planète football sera décerné le 3 décembre.