/sports/hockey/canadien
Navigation

7 retours mémorables d'ex-joueurs du Canadien à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

En marge de la présence de Max Pacioretty samedi à Montréal à l'occasion de la visite des Golden Knights de Vegas, l’Agence QMI a répertorié quelques retours de joueurs mémorables dans l’histoire du Canadien de Montréal.

Guy Lafleur (Rangers de New York) – 4 février 1989

Photo d'archives

Blessé à une cheville lors de la visite des Rangers à Montréal en décembre 1988, le revenant Guy Lafleur avait néanmoins été accueilli au centre de la patinoire du Forum.

C’est toutefois le 4 février 1989 que «Flower» avait fait son véritable retour en montrant son savoir-faire sur la glace.

Chaudement applaudi par la foule, il avait inscrit deux buts contre Patrick Roy lors de la deuxième période, pour donner les devants 5-2 aux Rangers dans ce match.

Dirigé par Pat Burns, le Canadien était toutefois parvenu à l’emporter 7-5.

Au cœur de la remontée, Shayne Corson avait complété un tour du chapeau en poussant la rondelle dans un filet désert en fin de troisième période.

John LeClair (Flyers de Philadelphie) – 25 février 1995

Photo d'archives

Envoyé aux Flyers quelques semaines auparavant, John LeClair avait fait réfléchir les partisans montréalais sur la nécessité de cette transaction en inscrivant un tour du chapeau contre le Canadien dans une victoire de 7-0 de la formation de Philadelphie.

LeClair, qui a rapidement développé une chimie avec Eric Lindros et Mikael Renberg, était passé aux Flyers dans l’échange amenant Mark Recchi à Montréal.

Également impliqué dans la transaction, le défenseur québécois Eric Desjardins avait marqué un but ce soir-là pour Philadelphie.

Guy Carbonneau (Stars de Dallas) – 11 mars 1996

Photo d'archives

Les circonstances ont voulu que Guy Carbonneau effectue son retour à Montréal lors du dernier match de l’histoire du Forum de Montréal.

Au cours de cette soirée, «Carbo» avait exceptionnellement changé son chandail pour celui du Canadien à la fin de la rencontre pour mieux revenir sur la patinoire et porter le flambeau à titre d’ancien capitaine. Le CH l’avait emporté 4-1 face aux Stars.

Lors des cérémonies qui ont suivi la partie, le légendaire Maurice Richard a reçu une ovation monstre.

Patrick Roy (Avalanche du Colorado) – 5 mars 1997

Photo d'archives

Échangé à l’Avalanche en décembre 1995, le gardien Patrick Roy n’est revenu jouer devant ses partisans montréalais que le 5 mars 1997.

Appuyé par le bon vieux Claude Lemieux, qui avait ouvert le pointage en première période en supériorité numérique, Roy avait lui-même effectué 34 arrêts dans une victoire de 7-3 de l’Avalanche.

De son côté, le gardien Jocelyn Thibault avait permis six buts sur 20 lancers contre son ancienne équipe avant d’être remplacé par José Théodore.

Alex Kovalev (Sénateurs d’Ottawa) – 17 octobre 2009

Photo d'archives, Agence QMI

Le Russe Alex Kovalev a souvent haussé son niveau de jeu au moment opportun.

C’est ce qu’il a fait lors de son retour à Montréal en aidant les Sénateurs d’Ottawa à l’emporter 3-1 contre le Canadien. Kovalev avait alors inscrit un but et obtenu une mention d’aide.

Bien accueilli lors de la présentation des joueurs, l’attaquant était par ailleurs hué durant le match lorsqu’il touchait à la rondelle.

Après qu'il eut marqué le troisième but des Sénateurs, en troisième période, certains spectateurs l’avaient finalement applaudi plus chaleureusement.

Saku Koivu (Ducks d’Anaheim) – 22 janvier 2011

Photo d'archives

Particulièrement ému lors de son grand retour à Montréal, Saku Koivu s’était remémoré l’appui qu'il avait reçu des partisans du Canadien durant sa bataille contre le cancer.

Dans ce match disputé dans l’uniforme des Ducks, Koivu a alimenté Corey Perry sur le jeu de puissance pour obtenir une mention d’aide en deuxième période.

Sa rencontre a toutefois été ponctuée de trois pénalités mineures.

Max Pacioretty en avait d’ailleurs profité pour marquer deux buts en supériorité numérique, dont l’un pour créer l’égalité avec 13 secondes à écouler au troisième tiers.

Les Ducks avaient finalement gagné le match 4-3 au terme des tirs de barrage.

P.K. Subban (Predators de Nashville) – 2 mars 2017

Photo d'archives, Ben Pelosse

Dans l’histoire récente du Canadien, aucun retour n’a fait plus jaser que celui de P.K. Subban.

Longuement applaudi par les partisans du Centre Bell, dont Élise Béliveau, Subban avait versé quelques larmes pendant la présentation d’avant-match alors que les réflecteurs étaient braqués sur lui.

Le CH avait remporté la partie 2-1 grâce à un but de Paul Byron avec neuf secondes à écouler à la troisième période.

Dans la défaite, Subban avait récolté une mention d’aide sur le seul but des Predators.