/news/society
Navigation

Les acériculteurs incluent les femmes dans la dénomination de leur association

Coup d'oeil sur cet article

LONGUEUIL | La Fédération des producteurs acéricoles du Québec a convenu d’ajouter le terme «productrices» à son appellation afin «d’intégrer la contribution des femmes vouées à l’acériculture».

Ainsi, l’association, qui vise à faire la promotion des produits du sirop d’érable, s’appellera désormais les «Producteurs et productrices acéricoles du Québec ». Elle laisse également tomber le terme "Fédération".

Au Québec, parmi les 11 300 producteurs acéricoles, 24 % sont des productrices, et leur «implication ne cesse de croître». Plusieurs fédérations affiliées à l'UPA ont procédé à des changements de noms au cours des dernières années.

«Les acériculteurs ont décidé que le moment était venu de mettre en lumière leurs partenaires d'affaires féminins», a indiqué Serge Beaulieu, président de la Fédération.

La Fédération a également profité de ce changement de nom pour modifier son image de marque et son logo