/news/politics
Navigation

La mairesse Valérie Plante à la rencontre des commerçants

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Au lendemain du dépôt de son budget prévoyant un allégement fiscal pour les petits commerçants, la mairesse de Montréal Valérie Plante est allée à leur rencontre, sur la rue Wellington, dans l’arrondissement de Verdun.

«On peut se réjouir ce matin, mais le travail n’est pas terminé, car on sait que pour les artères commerciales locales, il y a encore de nombreux défis. Il faut regarder avec les SDC [sociétés de développement commercial] les options à mettre en place afin de toujours mieux soutenir nos commerçants. C’est grâce à eux que notre ville est vibrante, que nos quartiers se développent et qu’ils sont dynamiques», a déclaré Valérie Plante lors d’une mêlée de presse à la Librairie de Verdun.

«[Pour] les immeubles, dont la valeur foncière est de 500 000 $ et moins, on parle d’une réduction de taxes d’environ 1600 $ et pour la deuxième tranche, celle située en 500 000 $ et 1 million $, la diminution est d’environ 1400 $. Au final, notre mesure d’allégement fiscal va aider environ 90 % des commerçants montréalais qui se situent dans cette braquette», a-t-elle ajouté.

Pour sa part, Cristel Henssen, propriétaire Fromagerie Copette et cie, a dit voir «ça comme une bonne nouvelle pour les petits commerçants, car nos charges fiscales sont importantes. Nos taxes n’ont cessé d’augmenter, ça fait du bien cet allégement. Est-ce que c’est suffisant? On souhaite toujours en payer moins, mais est conscient qu’on doit aussi payer pour les services qu’on reçoit».

De son côté, Philippe Sarrasin, propriétaire de la Librairie de Verdun, a confié qu’il «paye environ 20 000 $ en taxes annuellement».

«On accueille très favorablement ce budget, car il semble y avoir une volonté de l’administration de reconnaître l’importance de réduire l’écart entre le résidentiel et le commercial, a-t-il ajouté. On semble aussi vouloir reconnaître l’apport des commerçants à la vitalité économique et à la vie de quartier.»