/sports/baseball
Navigation

Toute une fin de match au Tokyo Dome!

Toute une fin de match au Tokyo Dome!
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Ce fut la folie furieuse vendredi au Tokyo Dome quand le Japonais Yuki Yanagita a frappé un circuit de deux points pour mettre fin au match, permettant ainsi au club «Samurai Japan» de l’emporter 7-6 face à une équipe d’étoiles du baseball majeur.

Après avoir expédié l’offrande du releveur des Padres de San Diego Kirby Yates de l’autre côté de la clôture du champ centre, Yanagita a contourné les sentiers sous les chauds applaudissements de la foule de 44 934 spectateurs. Avant de croiser le marbre, il a enlevé son casque protecteur pour mieux être entourés par ses coéquipiers nippons.

Cette splendide victoire du baseball japonais est survenue dans le cadre d’une série de matchs de démonstration disputés d’ici le 15 novembre au pays du Soleil-Levant.

La veille, toujours au Tokyo Dome, les représentants du baseball majeur avaient vaincu les Giants de Yomiuri par le pointage de 9-6.

Une vedette au Japon

Si la journée demeurera gravée à jamais dans la mémoire de Yanagita, ce natif d’Hiroshima n’en était pas à son premier exploit du genre. En novembre 2014, dans un événement semblable, celui-ci avait effectivement atteint les sentiers quatre fois dans un match, y allant d’un simple, un double, un triple et un but sur balles dans une victoire de 8-4 de la formation étoile «Samurai Japan».

Dans la Ligue du Pacifique, Yanagita porte les couleurs des SoftBank Hawks de Fukuoka, avec lesquels il a remporté le championnat du Japon en 2014, 2015, 2017 et 2018. Le voltigeur a par ailleurs été nommé joueur par excellence de la Ligue du pacifique, en 2015.

Les étoiles du baseball majeur, qui ont néanmoins profité des circuits de Juan Soto, Carlos Santana et Amed Rosario dans la défaite de vendredi, doivent affronter à nouveau «Samurai Japan» ce samedi à Tokyo.