/news/politics
Navigation

Le Nouveau-Brunswick a un nouveau gouvernement conservateur

Le Nouveau-Brunswick a un nouveau gouvernement conservateur
Photo tirée de Twitter

Coup d'oeil sur cet article

FREDERICTON, N.-B – Le gouvernement progressiste-conservateur (PPC) de Blaine Higgs a tenu samedi son premier conseil des ministres, une semaine après le renversement des libéraux de Brian Gallant à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick.

À peine quelques heures après avoir été assermenté comme 34e premier ministre de la seule province officiellement bilingue du Canada, Blaine Higgs a réuni samedi pour la première fois son Conseil des ministres.

La veille, le nouvel homme fort du Nouveau-Brunswick dévoilait son cabinet marqué par la présence d’un seul francophone, Robert Gauvin, qui a obtenu le poste de vice-premier ministre, mais également celui de ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture ainsi que la responsabilité de la Francophonie.

Dominic Cardy, qui a été chef des néo-démocrates du Nouveau-Brunswick entre 2011 et 2017 et qui s’est présenté pour le PPC cette année, a obtenu le portefeuille de l’Éducation et du Développement de la petite enfance.

Dans un discours à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, le nouveau premier ministre a promis de répondre aux préoccupations des citoyens.

«Nous sommes résolus à travailler fort pour et avec les gens du Nouveau-Brunswick afin de faire passer la province avant la politique et de produire des résultats», a-t-il dit.

Élu pour la première fois en 2010 à l’Assemblée législative, Blaine Higgs a été réélu en 2014 et en 2018. Il a été ministre des Finances de 2010 à 2014 et il est devenu chef du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick, en octobre 2016.