/misc
Navigation

Rouge et Or: victoire dans la tempête

Le Rouge et Or défait les Carabins 14 à 1 malgré un touché controversé d’Adam Auclair

Coup d'oeil sur cet article

Dans une autre bataille défensive entre les deux grands rivaux, le Rouge et Or de l’Université Laval a remporté la 15e Coupe Dunsmore de son histoire en disposant des Carabins de l’Université de Montréal par la marque de 14-1 dans un match disputé samedi, au PEPS.

Choisi joueur par excellence du match, Adam Auclair a réussi le seul majeur de la rencontre sur un retour d’échappé de 77 verges au 2e quart. Après l’échappée du quart-arrière Dimitri Morand, le demi défensif du Rouge et Or a récupéré le précieux objet qui avait bondi à quelques reprises et filé jusque dans la zone des buts sans être inquiété.

Le ou les genoux d’Auclair étaient-ils au sol quand il a recouvert le ballon ? « Selon ce qu’on me dit, il n’y avait pas de touché, a mentionné l’entraîneur-chef Danny Maciocia. J’ai trouvé tellement bizarre qu’il soit capable de se lever et d’aller marquer un touché. Quand c’est tellement évident, tu laisses rouler le jeu, mais ce jeu n’était pas si évident. »

« Quand tu as les deux genoux au sol, tu dois siffler, habituellement, de poursuivre Maciocia en réponse à une question d’un journaliste qui avait vu la reprise et qui confirmait que les genoux d’Auclair étaient au sol. L’officiel ne m’a rien dit et il n’y a pas de reprise vidéo.

Est-ce que le RSEQ est rendu aux reprises vidéo pour les touchés et les revirements ? Je ne sais pas où nous sommes rendus, a débité Maciocia. Il y a tellement de travail à faire. On l’ajoutera à la liste. »

Bon boulot de lévesque

Informé des propos de son homologue, Glen Constantin a eu le commentaire suivant. « Je n’ai aucune idée si Adam avait le genou au sol ou pas », a indiqué le pilote du Rouge et Or.

Constantin a salué la performance de son équipe. « Je suis très fier de nos trois unités, a-t-il résumé. Nous avons joué de la grosse, grosse défensive, l’offensive a bien bougé le ballon pour nous sortir du trouble, et notre botteur de dégagement Dominic Lévesque a peut-être disputé son meilleur match à Laval. Il a contrôlé le match de main de maître en refoulant les Carabins dans leur territoire. On l’avait dit cette semaine qu’on aurait droit à une guerre de positions de terrain. » Lévesque a réussi cinq dégagements à l’intérieur de la ligne de 20 verges des Bleus.

Prochain adversaire

Une belle poussée du Rouge et Or à leur première série offensive du match s’est terminée par une interception de Bruno Lagacé. Le demi défensif recrue a réussi un retour de 44 verges avant que Félix Garand-Gauthier finisse par le rattraper.

« Il ne manquait pas grand-chose pour qu’il marque un touché, a indiqué Maciocia. Nous n’avons pas été capables d’en profiter. Quant aux punitions (14 pour 176 verges), j’aimerais les regarder, mais on ne peut pas se permettre de donner autant de verges. »

Avec cette victoire, le Rouge et Or obtient son billet pour la Coupe Uteck qui se déroulera samedi prochain, à Québec. Champions du Loney Bowl en vertu d’une victoire de 33-9 face aux Huskies de Saint Mary’s, samedi à Halifax, les X-Men de St.Francis Xavier seront les visiteurs, eux qui atteignent le carré d’as pour la troisième fois au cours des quatre dernières années.

Pour la première fois depuis 2013, le Rouge et Or a balayé la série de trois parties face aux Carabins.