/sports/hockey/canadien
Navigation

Tatar éclipse Pacioretty

Il inscrit le but gagnant dans un autre festival offensif

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs montréalais ont eu droit samedi soir à un autre festival offensif qui, cette fois, s’est terminé à l’avantage du Canadien.

Comme scénario, on ne pouvait trouver mieux pour couronner cette victoire de 5 à 4 acquise à l’arraché contre les finalistes de la Coupe Stanley, les Golden Knights de Vegas.

Cette rencontre avait beau marquer le retour de Max Pacioretty devant son ancien public du Centre Bell, c’est plutôt Tomas Tatar, un des joueurs que le Tricolore a justement acquis dans la transaction en septembre dernier, qui a joué les héros.

Le Tchèque est venu trancher le débat avec moins de 13 minutes à faire en troisième période pour procurer deux points précieux à son équipe.

Pacioretty, lui, a tout fait sauf marquer, dirigeant 10 lancers vers le filet occupé par Antti Niemi, dont neuf ont atteint la cible. Uniquement en première période, il en a obtenu cinq, soit un de plus que le total du CH !

L’ancien capitaine du Canadien termine sa soirée avec une fiche de -2.

« Loin d’être parfaits »

Si cette avalanche de buts fait le bonheur des amateurs, elle n’est pas sans causer des maux de tête à Claude Julien qui a tôt fait de rappeler, dans sa conférence d’après-match, que les choses devaient changer.

À deux reprises, le Canadien est revenu de l’arrière avant de prendre les devants pour de bon. Il avait aussi signé des remontées récemment contre les Capitals de Washington et les Islanders de New York.

« C’est sûr que ce ne sont pas des matchs parfaits, a raconté l’entraîneur en chef du Canadien. Les spectateurs sont gâtés, d’accord, mais du côté d’une équipe de hockey, il y a beaucoup de choses à améliorer.

« On doit se replacer dans certaines situations. Marquer des buts, c’est bien, mais on doit s’améliorer sans la rondelle. Et ça doit commencer lors de notre prochain voyage.

« Ce sont des mauvaises habitudes à prendre. Ça finit par te rattraper et ça te coûte très cher. »

Faux départ

L’engagement initial a été tout à l’avantage des visiteurs qui ont bombardé Niemi à 15 reprises, contre seulement quatre pour le Canadien face à Marc-André Fleury.

Le gardien finlandais a été solide, même s’il a été laissé à lui-même à plusieurs occasions et connu de rares moments de répit dans sa zone.

Il finira par céder pour la première fois devant Brad Hunt pendant une pénalité coûteuse imposée au défenseur Mike Reilly à la 16e minute de jeu.

À peine 57 secondes plus tard, le Québécois Jonathan Marchessault doublait l’avance des Golden Knights.

Répondant sans doute aux critiques de Julien pendant le premier entracte, les joueurs du Canadien se sont montrés beaucoup plus alertes en début de deuxième période.

Si bien que Charles Hudon, sur une passe parfaite de Jesperi Kotkaniemi, et Andrew Shaw, en moins d’une minute, se sont chargés d’égaler la marque, avant que le jeune Finlandais ne vienne procurer les devants 3 à 2 au Canadien, en déjouant Fleury pour son troisième but dans la LNH.

Alex Tuch a remis les deux équipes à la case départ quand il a profité d’un cafouillage, un autre, dans la zone du Tricolore, pour déjouer Niemi sans aide.

Et maintenant l’Ouest canadien !

Le Canadien s’envole lundi vers Edmonton, première escale d’une tournée de trois matchs en cinq jours dans l’Ouest canadien.

Après l’affrontement contre les Oilers mardi, l’équipe affrontera les Flames à Calgary deux jours plus tard avant de se mesurer aux Canucks de Vancouver samedi prochain.

Le Tricolore retrouvera ses partisans le lundi 19 novembre à l’occasion de la visite des Capitals, une formation qu’il avait vaincue (6 à 4) au Centre Bell au début du mois.

 

+
Andrew Shaw
Avec deux buts et cinq mises en échec contre les Golden Knights hier soir, il a connu sans conteste son meilleur match en plus d’un an.
-
Matthew Peca
Il a dirigé la rondelle dans son filet pour permettre aux visiteurs d’égaler la marque en 3e. L’un des seuls joueurs de son équipe à terminer sa soirée avec une fiche négative (-1).
4
5
Première période
1-VGK: Brad Hunt (2) (Karlsson, Hyka) AN-17:40 2-VGK: Jonathan Marchessault (8) (Smith, Karlsson) 18:37
Punitions: Reilly (Mon) 16:29.
Deuxième période
3-MON: Charles Hudon (3) (Kotkaniemi, Mete) 6:04 4-MON: Andrew Shaw (3) (Drouin, Domi) 7:09 5-MON: Jesperi Kotkaniemi (3) (Lehkonen, Agostino) 9:57 6-VGK: Alex Tuch (4) (Miller, Eakin) 14:34
Punitions: aucune.
Troisième période
7-VGK: William Karlsson (4) (Hyka, Hunt) AN-3:27 8-MON: Andrew Shaw (4) (Domi, Petry) 9:20 9-MON: Tomas Tatar (7) (Danault) 12:17
Punitions: Lehkonen (Mon) 1:52; Miller (Vgk) 4:44; Hudon (Mon) 6:56; Miller (Vgk) 16:59
Tirs au but
VEGAS 15 - 9 - 14 - 38 MONTRÉAL 4 - 12 - 11 - 27
Gardiens:
VGK: Marc-André Fleury (P, 7-7-1). MON: Antti Niemi (G, 4-1-0)
Avantages numériques:
VGK: 2 en 3; MON: 0 en 2
Arbitres:
Chris Rooney et Chris Schlenker
Juges de lignes:
Brad Kovachik et Shandor Alphonso
ASSISTANCE:
21 302
Andrew Shaw
Jesperi Kotkaniemi
★★
William Karlsson
★★★