/travel/destinations
Navigation

Sur les traces de Lady Di

C’est ici qu’Edouard Windsor et son épouse recevaient leur cour d’admirateurs.
Photo courtoisie, Gilles Proulx C’est ici qu’Edouard Windsor et son épouse recevaient leur cour d’admirateurs.

Coup d'oeil sur cet article

Cette résidence de luxe appelée Villa Windsor est méconnue des Parisiens eux-mêmes. Elle a pourtant abrité l’une des anciennes têtes couronnées du palais de Buckingham : Édouard VIII, celui qui a abdiqué son trône par amour pour une Américaine divorcée... qu’il souhaitait épouser. L’amour était plus fort que le protocole... Et le couple a décidé de vivre hors d’Angleterre loin des tracas de la vie de la royauté... mais tout près : à Paris.

Un demi-siècle plus tard, une certaine Lady Di découvre cette résidence. Divorcée du prince Charles, elle aussi à l’époque boude le palais de Buckingham... Si l’ancien Édouard VIII et son épouse ont été heureux ici à Paris, pourquoi pas elle ? Son nouvel amoureux de l’époque, Dodi Al Fayed, envisageait d’acheter cette résidence pour lui faire plaisir. Un peu plus et Diana Spencer allait occuper ce petit coin d’Angleterre juché en plein Paris qu’est le domaine dit de Bagatelle en plein Bois-de-Boulogne.

Le manoir date du deuxième empire et, à l’époque de Napoléon III, l’Égypte est à la mode. De là sans doute que des sphinx ornent les escaliers.
Photo courtoisie, Gilles Proulx
Le manoir date du deuxième empire et, à l’époque de Napoléon III, l’Égypte est à la mode. De là sans doute que des sphinx ornent les escaliers.

Bref, sans le fatal accident de voiture pour fuir les paparazzis, la mère des actuels princes William et Harry se serait logée ici. Et devinez où elle et Al-Fayed se rendaient au moment de la collision... À la Villa Windsor ! J’étais donc curieux de la voir et j’ai pris un taxi en lui demandant le domaine de Bagatelle. Malheureusement, l’édifice est fermé pour rénovations. Une guérite protège le magnifique terrain. Moyennant quelques euros, j’ai pu visiter les lieux autour du manoir, mais pas celui-ci à proprement parler. J’ose espérer qu’il rouvrira ses portes et permettra de faire découvrir cette page d’histoire britannique en plein Paris.

Si le milliardaire Dodi Al-Fayed avait acheté la Villa Windsor pour faire plaisir à sa belle Lady Di, on imagine que ce domaine serait fort différent aujourd’hui (mais inaccessible).
Photo courtoisie, Gilles Proulx
Si le milliardaire Dodi Al-Fayed avait acheté la Villa Windsor pour faire plaisir à sa belle Lady Di, on imagine que ce domaine serait fort différent aujourd’hui (mais inaccessible).

Charles de Gaulle

Autre élément d’intérêt pour moi : le général Charles de Gaulle a logé ici en 1945 le temps de réorganiser le gouvernement et de rénover sa résidence personnelle à Colombey-les-deux-Églises que les Allemands avaient saccagée. Bref, beaucoup d’histoire sous le même toit.