/news/currentevents
Navigation

Palais de justice de Granby: Stéphane Blanchard accusé du meurtre prémédité de Jacques Choquette

Selon l'acte de dénonciation, Stéphane Blanchard aurait tué Jacques Choquette (photo) le – ou vers le – 3 novembre 2016. Le crime aurait été commis à Eastman, en Estrie.
PHOTO SÛRETÉ DU QUÉBEC Selon l'acte de dénonciation, Stéphane Blanchard aurait tué Jacques Choquette (photo) le – ou vers le – 3 novembre 2016. Le crime aurait été commis à Eastman, en Estrie.

Coup d'oeil sur cet article

Arrêté mercredi dernier pour mauvais entreposage d'une arme à feu et possession de stupéfiants, Stéphane Blanchard a été accusé de meurtre prémédité relativement à la mystérieuse disparition de Jacques Choquette en novembre 2016.

Au palais de justice de Granby, la procureure aux poursuites criminelles Karine Guay a autorisé aujourd'hui le dépôt d'une accusation de meurtre au premier degré contre le suspect de 36 ans.

Selon l'acte de dénonciation, Blanchard aurait tué Jacques Choquette le – ou vers le – 3 novembre 2016. Le crime aurait été commis à Eastman, en Estrie.

Rappelons que le corps de l'homme de 51 ans n'a toujours pas été retrouvé.

TVA Nouvelles a aussi appris que deux autres individus soupçonnés d'avoir joué un rôle dans cette affaire sont actuellement détenus à la prison de Sherbrooke.

Daniel Giroux et Mathieu Valade Williams ont été appréhendés vendredi dernier par les enquêteurs des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec.

Pour l'instant, les deux hommes, âgés de 53 et 28 ans, ne sont accusés que de crimes liés à la production de marijuana, soit d'avoir cultivé plus de quatre plants de cannabis, contrevenant ainsi aux nouvelles lois fédérales.

Daniel Giroux et Mathieu Valade Williams doivent revenir devant le tribunal le 20 novembre. Il est fort possible que des accusations concernant la disparition de Jacques Choquette soient portées à ce moment.

Jacques Choquette est disparu dans la soirée du 3 novembre 2016. L'entrepreneur de 51 ans n'a plus donné signe de vie après avoir quitté sa résidence de la rue Georges-Cros.

Sa Mercedes incendiée était découverte le lendemain dans un champ de Saint-Valérien-de-Milton, en Montérégie.