/news/politics
Navigation

Bellemare rencontrera finalement le ministre Fitzgibbon

Bellemare rencontrera finalement le ministre Fitzgibbon
Photo d’archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Une semaine après l’annonce du licenciement de 2500 travailleurs québécois de Bombardier, le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, aura finalement la chance, vendredi, de s'asseoir avec le PDG de l’entreprise, Alain Bellemare, «pour parler de l’avenir».

M. Bellemare n’avait pas cru bon assister à la réunion au sommet avec l’industrie aéronautique convoquée spécialement par le ministre sur le sujet, lundi. À Toronto le lendemain, il s’était adressé aux investisseurs en n’abordant que brièvement les compressions.

M. Fitzgibbon n’a pas voulu dire jeudi s’il trouvait que le dirigeant le mieux payé au Québec avait manqué de sensibilité dans ce dossier.

«Je ne peux pas répondre au nom de M. Bellemare», a-t-il dit en sortant d’un événement organisé par le Mouvement québécois de la qualité.

«Je le rencontre (Alain Bellemare) pour parler du futur», a-t-il ajouté.