/finance/business
Navigation

Profits nets de 309 M$: exportation record pour Hydro-Québec

Les vagues de chaleur ont fait tourner les climatiseurs

Coup d'oeil sur cet article

La chaleur estivale a profité à Hydro-Québec. La société d’État a rapporté vendredi des profits nets de 309 millions $, en hausse de 7,3 % (21 M$) au dernier trimestre.

Les nombreuses vagues de chaleur aux États-Unis et au Québec au cours de l’été ont surtout fait tourner les climatiseurs et augmenter la demande pour l’électricité de la société d’État.

Résultat : pour la période de trois mois terminée le 30 septembre, Hydro-Québec dit avoir exporté un volume record d’électricité de 10,1 TWh (térawattheures) soit 0,5 TWh de plus qu’à pareille date l’an dernier.

« Nous continuons de battre des records au chapitre du volume des exportations nettes », a dit le chef de la direction financière d’Hydro, Jean-Hugues Lafleur.

Durant le troisième trimestre, les revenus totaux d’Hydro-Québec ont atteint 2,9 milliards $ (+148 M$) alors que les ventes d’électricité hors Québec ont progressé de 17 millions $ pour atteindre 446 millions $. Au Québec, la vente d’électricité a généré des revenus de 2,396 milliards $, en hausse de 77 millions $.

La température plus élevée au Québec a eu un impact sur la demande alors que les mises en chantier et la bonne tenue de l’économie québécoise ont également joué dans l’équation.

Exportation record, prix bas

Au cours du troisième trimestre, Hydro-Québec dit avoir fait des transactions de 10,1 TWh sur les marchés hors Québec, soit 0,5 TWh de plus que lors de la même période l’an dernier (9,6 TWh).

Hydro-Québec a toutefois touché un prix moyen inférieur (4 cents du kWh) à celui encaissé lors du même trimestre l’an dernier qui s’élevait à 4,2 cents.

Sans des instruments de couverture, qui aident Hydro-Québec à se protéger contre les aléas climatiques, Hydro-Québec aurait pu toucher 4,6 cents du kilowattheure vendu aux États-Unis durant le dernier trimestre, a fait valoir le chef de la direction financière.

Au cours des neuf premiers mois de 2018, Hydro-Québec dit n’avoir jamais autant exporté d’électricité de son histoire, soit 28,8 TWh.

Pour les neuf premiers mois de 2018, Hydro-Québec a vu son bénéfice net avancer de 386 millions $, à 2,576 milliards $, en hausse de 18 %. Cette forte progression des profits est notamment due à la vente de sa filiale TM4 qui a rapporté à elle seule un profit net de 277 millions $.