/sports/hockey
Navigation

Hendrix Lapierre de retour au jeu

Hendrix Lapierre
Photo Agence QMI, Roger Gagnon Hendrix Lapierre

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les Saguenéens de Chicoutimi pourront compter sur le retour au jeu de leur joueur de 16 ans Hendrix Lapierre, samedi après-midi lors de la visite des Screaming Eagles du Cape Breton au Centre Georges-Vézina.

Le tout premier choix au dernier repêchage de la LHJMQ était à l’écart du jeu depuis un mois en raison d’une blessure à l’épaule subie le 18 octobre dernier face aux Remparts de Québec. Lors de son absence, Lapierre a été dans l’obligation de suivre l’action depuis les lignes de côtés, une situation qu’il a trouvée difficile.

«J’adore ça jouer. Je suis un passionné. C’est sûr que c’était plate de regarder les matchs des gradins, mais ça m’a permis de voir les choses différemment. J’ai beaucoup entendu parler de la semaine dans les Maritimes. C’était dommage de ne pas pouvoir y aller et de rester à Chicoutimi pour m’entraîner chaque jour, mais ça fait partie de la game», a-t-il indiqué la veille de son retour au jeu tant attendu.

«Je suis très excité et fébrile. C’est un bon stress. J’ai vraiment hâte de revenir. Cette semaine, j’ai pu réintégrer le rythme de vie de l’équipe. Ça me manquait pas mal. Demain, je vais réaliser à quel point je suis chanceux d’être sur la glace», s’est exclamé la jeune recrue des Sags.

Lapierre ne sera pas le seul à renouer avec ses coéquipiers. En effet, le Canado-Suisse Théo Rochette effectuera un retour au jeu après avoir passé deux semaines au défi mondial des moins de 17 ans qui se déroulait à Saint John et Quispamsis au Nouveau-Brunswick. Lors de ce tournoi, Rochette en a profité pour faire écarquiller bien des yeux terminant au cinquième rang des meilleurs pointeurs avec une récolte de sept points en cinq rencontres.

«On est content de les revoir. Ça nous donne plus de munitions. On avait trois joueurs affiliés et ils ont fait du très bon travail avec nous en leur absence. On va progresser et on va être une équipe plus difficile à affronter», a affirmé l’entraîneur-chef et directeur général des Saguenéens, Yanick Jean.

Retrouvailles immédiates

Les hommes en bleu n’auront pas un défi facile samedi après-midi. Rappelons qu’ils s’étaient inclinés par la marque de 4-1 face aux Screaming Eagles la semaine dernière.

«Il y a des choses spécifiques sur lesquelles on doit travailler. Il faut être bien concentré. On ne l’était pas la semaine dernière lorsqu’on a joué contre eux. Je veux voir mon équipe jouer du hockey désespéré présence après présence», a lancé Yanick Jean qui a confirmé qu’Alexis Shank sera son homme de confiance devant le filet.