/sports/hockey
Navigation

Les 10 meilleures recrues suédoises

Vancouver Canucks v Detroit Red Wings
AFP Elias Pettersson

Coup d'oeil sur cet article

Avec 17 points en 15 matchs, Elias Pettersson se dirige non seulement vers le trophée Calder, mais l’attaquant des Canucks de Vancouver pourrait aussi figurer, au terme de la saison, parmi les recrues suédoises les plus prolifiques dans l’histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH). Pourra-t-il répéter les exploits de certains de ses compatriotes?

#1 – Peter Forsberg, Nordiques de Québec

Ayant fait ses débuts avec les Nordiques lors de la saison écourtée de 1994-1995, l’attaquant Peter Forsberg compte certainement parmi les meilleures recrues originaires de la Suède. Il avait récolté 50 points en 47 parties au terme de sa première campagne dans la LNH. Seulement devancé par Joe Sakic parmi les pointeurs des Nordiques cette saison-là, Forsberg affichait par ailleurs un différentiel de +17.

#2 – Henrik Lundqvist, Rangers de New York

Le gardien Henrik Lundqvist a entamé sa carrière dans la LNH lors de la saison 2005-2006, faisant rapidement sa place chez les Rangers. Il a montré une fiche de 30-12-9, une moyenne de buts alloués de 2,24 et un taux d’efficacité de ,922. Il a ainsi terminé quatrième au scrutin pour le trophée Calder (derrière Alex Ovechkin, Sidney Crosby et Dion Phaneuf), mais également troisième pour le Vézina, devancé uniquement, dans ce cas-ci, par Miikka Kiprusoff et Martin Brodeur.

#3 – Mikael Renberg, Flyers de Philadelphie

Au cœur d’une attaque dévastatrice comptant également Mark Recchi, Eric Lindros et Rod Brind’Amour, l’attaquant des Flyers de Philadelphie Mikael Renberg avait affiché un impresionnant total de 82 points, dont 38 buts, en 83 rencontres lors de sa première saison, en 1993-1994.

#4 – Nicklas Lidstrom, Red Wings de Detroit

Le légendaire défenseur suédois Nicklas Lidstrom n’a pas mis de temps à s’imposer dans la Ligue nationale avec ses 60 points en 80 matchs, en 1991-1992, dans l’uniforme des Red Wings de Detroit. L’attaquant russe Pavel Bure lui avait toutefois été préféré pour le trophée Calder.

#5 – Jorgen Pettersson, Blues de St. Louis

Arrivé en Amérique du Nord à 24 ans, l’attaquant Jorgen Pettersson a présenté le meilleur ratio au niveau des points par match (1,18) parmi les recrues suédoises dans l’histoire de la LNH. Il avait obtenu 73 points en 62 parties, en 1980-1981, dans l’uniforme des Blues de St. Louis.

#6 – Mats Naslund, Canadien de Montréal

Le «petit Viking» Mats Naslund avait charmé les partisans du Canadien, en 1982-1983, avec une récolte de 71 points en 74 matchs. Son différentiel de +35 avait par ailleurs été le meilleur chez le Tricolore cette saison-là.

#7 – Stefan Persson, Islanders de New York

Le défenseur Stefan Persson a connu les belles années des Islanders. Lors de sa première saison, en 1977-1978, le Suédois avait engrangé 56 points en 66 rencontres. Au cours de sa carrière, il a gagné quatre fois la coupe Stanley avec les Islanders.

#8 – Kjell Dahlin, Canadien de Montréal

Aucune autre recrue n’a marqué autant de buts que Kjell Dahlin dans l’histoire du Canadien de Montréal. En 77 matchs, il avait effectivement inscrit 32 filets et totalisé 71 points pour le Tricolore en 1985-1986. Affecté par les blessures, Dahlin n’a toutefois pas connu la carrière espérée dans la LNH. Il aura néanmoins eu le temps de soulever la coupe Stanley.

#9 – Nicklas Backstrom, Capitals de Washington

Dans l’histoire récente de la LNH, l’attaquant Nicklas Backstrom s’est distingué avec ses 69 points en 82 matchs à sa première saison avec les Capitals de Washington, en 2007-2008. Il n’avait toutefois pu obtenir le trophée Calder. Patrick Kane, des Blackhawks de Chicago, avait plutôt été nommé recrue de l’année.

#10 – Pelle Lindbergh, Flyers de Philadelphie

Le gardien Pelle Lindbergh avait connu de bons moments, à sa première saison complète dans la Ligue nationale de hockey. Le Suédois avait ainsi participé à 40 matchs en 1982-1983, signant 23 victoires. Promis à une grande carrière, Lindbergh a toutefois été tué dans un accident de voiture en novembre 1985. On lui avait remis le trophée Vézina quelques mois auparavant.